mardi, décembre 18, 2018
Anti-stressMaladies

TEST : Des clés pour vaincre le stress

test-des-cles-pour-vaincre-le-stress
test-des-cles-pour-vaincre-le-stress
131views

La vie moderne est complexe, chargée, pleine de contraintes, etc. Voilà la conception générale qui favorise une attitude stressée au quotidien. En effet, ce n’est pas le nombre de choses qu’il faut faire qui occasionne du stress, mais la manière de les faire, donc votre propre perception.

Vous avez le choix entre deux alternatives: être dans la fluidité, ou stresser.Faites une introspection pour voir quelle attitude est la vôtre : Fluidité ou stress ?

Je n’ai pas le temps !

Jamais le temps pour rien: Je n’ai pas le temps, faute de temps, le temps passe vite, fixer le temps…tellement de significations et de jeux de mots. Nous sommes tous confrontés à ce temps qui va si vite, qui nous échappe. Les dossiers qui s’accumulent au bureau, les courses, la cuisine, les factures, les enfants, etc. Et si on appuyait sur « pause », pour arrêter ce temps ? Plonger au fond de cette question du temps…

En effet au niveau de l’infiniment petit, de la physique quantique donc, les chercheurs nous apprennent que le temps n’existe pas. Le temps linéaire qui passe de façon linéaire n’existe pas, nous le créons aussi au fur et à mesure.

Il n’y a que mouvement…

Voici une image pour comprendre. Imaginez que vous conduisez une voiture d’un point A vers un point B, vous regardez le paysage autour de vous, et la première impression que vous avez, c’est que ca défile ! Les arbres défilent, les immeubles, etc. Mais c’est faux en fait. Les arbres et les immeubles ne défilent pas, c’est vous qui défilez, vous qui passez, vous qui êtes en mouvement. Eh bien c’est exactement cela que nous explique la physique quantique. Il n’y a pas de temps, il ya du mouvement. A partir du moment que vous êtes (ou n’importe quel objet physique est) en mouvement…il se « crée » du temps.

Plusieurs temps …

Le temps est aussi pluriel, donc contingent. On parle ainsi de temps propre. Mon temps propre est une dimension dans laquelle je suis presque enfermé. Etienne Klein utilise l’image d’un voyageur dans un train, qui peut voir depuis la vitre, mais qui ne peut pas descendre. Il est enfermé dans son wagon. Et ce selon la vitesse à laquelle va son train. Cela définit donc sa dimension.

La notion de temps et donc de stress sont donc extrêmement relatives à l’individu et à la perception qu’il en fait. Si vous aimez ce que faites, le temps passe vite, si vous ne l’aimez pas, le temps passe si lentement. Si vous êtes dans une prédisposition d’esprit stressée, le temps est douloureux pour vous. Par contre si vous changez votre prédisposition d’esprit pour penser : « Je fais ce que je peux, ça prendra le temps que ça prendra, l’essentiel est que je prenne du plaisir »…Alors le temps sera plaisir pour vous.

Commentaires