mardi, décembre 18, 2018
Médecine ChinoiseSanté Naturelle

Spécial médecine chinoise

special-medecine-chinoise
special-medecine-chinoise
144views

Retour sur la MTC, une des médecines les plus anciennes au monde. Probablement la plus riche de toutes. A l’opposé de l’approche allopathique où le médicament ferait tout, la MTC repose sur les facultés d’auto-guérison de l’organisme. Le corps contient toutes les ressources pour se rétablir en cas de maladie ou de déséquilibre. La santé et la maladie c’est justement une affaire d’équilibre et de déséquilibre.

Origine de la maladie selon la MTC

En MTC, le praticien ne fait pas de « diagnostic » au sens occidental du terme (par exemple : diabète, hypertension artérielle, etc.). Le but de son diagnostic n’est pas tant de « nommer » la maladie que de trouver la cause au niveau de l’énergie, du sang, des liquides organiques ou des différentes fonctions, ayant entrainé la maladie.

En médecine traditionnelle chinoise, la cause des maladies est un déséquilibre soit entre l’homme et son environnement, soit dans l’organisme lui-même. Trois grandes causes de maladies sont distinguées :

  1. Causes externes relatives aux excès (dits) climatiques : vent, tiédeur, canicule, froid, humidité, sécheresse. Ces forces reflètent différents types d’énergie selon différentes combinaisons Yin et Yang.

Des facteurs héréditaires peuvent intervenir aussi: âge et santé des parents au moment de la conception, état de la mère durant la grossesse, etc.

  1. Causes internes relatives à un déséquilibre interne, un excès ou un manque que ce soit sur le plan physique, intellectuel, sexuel ou alimentaire. Les excès émotionnels sont aussi mis en cause: joie, colère, tristesse, frayeur, réminiscence, peur, inquiétude, etc. Il peut aussi y avoir un excès de « mental », par rapport à la nature première de l’Homme, nature physique et émotionnelle. Le cerveau étant constitué de couches superposées, avec des réseaux de neurones dédiées à la sphère du physique (cerveau reptilien), d’autres réseaux dédiés à la sphère de l’émotionnel (cerveau limbique), et encore d’autres réseaux, les plus récents, dédiés au mental (néocortex). Un excès de mental entraine donc (aussi) la maladie. Tout est question d’équilibre.

Travailler sur le corps

Dans da médecine traditionnelle chinoise chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles. Ainsi, vos mains, vos pieds ou vos oreilles sont des petites cartes sur lesquelles on peut lire les dysfonctionnements énergétiques qui ont causé la maladie ou le mal-être.

La peau, la main, le pied mais aussi l’oreille sont donc des portes d’entrée du corps. Et comme le corps est le lieu de circulation de l’énergie vitale, il constitue une porte d’entrée pour modifier et fluidifier cette énergie, le Qi. Ainsi, un toucher spécifique appliqué sur ces zones permettrait de localiser et dissiper les tensions afin de rétablir l’équilibre du corps. C’est le sens des différentes thérapies passant par le corps, allant de l’acupuncture aux différents massages, réflexologie, etc.

Travailler sur le corps renvoie aussi à l’importance de la nutrition dans la MTC. Ce que nous avalons au quotidien est un facteur déterminant de notre santé même si cela ne se voit pas. Selon la nutrition adoptée un terrain particulier se développe, il peut favoriser les maladies comme il peut les freiner.

Cette médecine qui date de plus de 4000 ans a toujours sa place dans notre société où on mange si mal et où le mal manger est si répandu et anodin.

Réflexologie plantaire

Considérée comme médecine douce, la réflexologie plantaire permet de soulager divers troubles et de soigner même des maladies chroniques, sans recours aux traitements médicamenteux. C’est une technique phare de la médecine traditionnelle chinoise. Le praticien localise les tensions et les dysfonctionnements puis les fait disparaître grâce à des appuis spécifiques sur certains points de la plante des pieds. Les bienfaits physiques mais aussi psychologiques sont immenses : La réflexologie décontracte les muscles, dynamise l’organisme, harmonise les fonctions vitales, libère le stress et les tensions nerveuses, soulage les tensions du dos, améliore la circulation sanguine, apporte détente et relaxation profonde, et favorise l’élimination des toxines en activant le système lymphatique.

Le Qigong lutte contre l’inflammation

Une équipe Australienne a découvert que la participation à un programme d’exercices de Qigong a de nombreux bienfaits sur la santé de patients atteints de cancer.  Quatre vingt un patients ont été répartis au hasard dans 2 groupes distincts : un groupe témoin recevant des soins habituels et un groupe dit d’intervention participant à un programme de 10 semaines de Qigong Médical (QM) : une combinaison d’exercices et de méditation.

Les membres du groupe QM ont eux mêmes noté une amélioration significative de leurs fonctions cognitives et de leur qualité de vie, observations non notées sur le groupe témoin. De plus, on note sur le groupe QM un niveau réduit de la protéine réactive C dans le sang : un biomarqueur de l’inflammation.

Dos bloqué ? Explications de la MTC…

Comment la médecine chinoise explique les bobos du quotidien comme le dos bloqué ? Voici ce qu’écrit Anne Ducasse dans son livre 101 bobos expliqués par la Médecine énergétique Chinoise : «  Un lumbago bien invalidant peut survenir brutalement après un effort physique ou un coup de froid, suite à un état d’épuisement, sous le coup d’une émotion négative intense, en même temps qu’une colite aigue, ou tout simplement sans raison apparente.

Quand un tel lumbago survient sans que nous ayons des problèmes vertébraux, il est fort probable que son apparition soit commandée par nos désordres énergétiques préexistants. Il s’agit principalement de ceux qui touchent notre centre énergétique du Rein (le Rein alimente en énergie la région lombaire), et

notre méridien Principal de la Vessie (son énergie qui circule sur cette zone vertébrale). Les lumbagos sont favorisés par le manque d’énergie dans notre centre énergétique du Rein (Vide du Yang du Rein, Vide du Yin du Rein) ». On retrouve donc dans cette explication les fondements du diagnostic selon la MTC à savoir les déséquilibres (excès ou vides) relatifs aux différentes énergies qui gouvernent l’Homme (ses reins, son foie, etc) mais qui gouvernent aussi le cosmos.

L’ART DU BIEN DORMIR avec la magnétothérapie

Forte d’une longue expérience dans le domaine des aimants, Epixen Bien Etre a acquis des connaissances sur les pratiques de soins millénaires développées dans les pays asiatiques, en particulier la magnétothérapie.

Celle-ci consiste à rééquilibrer, par des champs magnétiques permanents nos équilibres biologiques, pour lutter contre les troubles du sommeil, le stress, et contre les douleurs articulaires ou musculaires.Sur matelas coton A002 ou pure laine vierge A 011, couettes et oreillers, à pas magnétiques alternés Nord Sud, complèteront d’autres éléments de literie EPIXEN comme les produits à mémoire de forme ou les sur matelas de protection de champs électromagnétiques COCON EPIXEN.

Commentaires