mardi, décembre 18, 2018
Anti-âgeAu Quotidien

Soins anti-âge : quand les utiliser?

soins-anti-age-quand-les-utiliser
soins-anti-age-quand-les-utiliser
111views

A chaque anniversaire vous commencez à avoir peur des rides et vous voulez entamer immédiatement l’utilisation des soins anti-âge.

Les causes d’apparition des rides

Le vieillissement cutané est un phénomène génétique programmé. Personne n’y échappe. Toutefois, d’autres facteurs entrent en jeu tels que le rayonnement solaire, la pollution, le tabac, le stress, le manque de sommeil, le déséquilibre alimentaire, etc.

A quel âge apparaissent les premières rides?

On ne parle de rides que lorsqu’elles deviennent apparentes. Entre 20 et 30 ans, des petites ridules apparaissent notamment aux coins des yeux et/ou autour de la bouche. Vers 35 ans, les rides d’expression s’installent. A partir de 45 ans, le vieillissement chronologique se voit plus, on parle de rides profondes. Puis, c’est le vieillissement hormonal (lié à la baisse d’œstrogènes) qui prend le relais avec l’arrivée de petites taches brunes.

A quel âge commencer à utiliser les soins anti-âge?

  • A 20 ans

Les jeunes femmes achètent leur premier soin anti-âge de plus en plus tôt, dès 20 ans. C’est à cet âge-là que les bons réflexes s’installent en adoptant, pour toujours, une hygiène rigoureuse (on nettoie sa peau matin et soir !). Mais, jusqu’à 30 ans, une crème hydratante suffit. La peau se régénère toute seule et contient assez de collagène pour rester tendue. Si vous habituez votre peau à un produit trop puissant, vous risquez d’être entraînée dans la spirale du « toujours plus ». Vos cellules deviendront paresseuses et réclameront des stimulations de plus en plus fortes. Appliquez chaque matin un soin hydratant adapté à votre type de peau. Privilégiez les formules bio, bien assimilées. La crème de nuit est superflue. Vers 25 ans, commencez à utiliser un soin contour des yeux : en général, les premières rides se manifestent sur cette zone.

  • A 30 ans

Les scientifiques sont tous d’accord, la trentaine marque un cap. A partir de 30 ans, la peau commence à subir des modifications. Le métabolisme ralentit, le renouvellement des cellules est moins actif, la production de collagène diminue. Les premières rides sont des rides d’expression et de déshydratation. Fines et superficielles, elles ne font qu’effleurer la surface cutanée. Si votre peau est peu marquée, utilisez une crème anti-âge « premières rides » en cure, deux fois par an, à l’automne et au printemps (matin et soir), en alternance avec votre soin habituel. Jusqu’à 40 ans, le soin essentiel demeure la crème de jour qui protège des agressions extérieures : on ne sort pas toute nue ! Si votre peau est plus marquée, utilisez un soin anti-âge en continu, matin et soir. Prenez l’habitude d’étirer votre crème sur le cou.

  • A 40 ans

Les rides deviennent plus nettes et descendent vers le bas du visage – sillons nasogéniens (de la base du nez à la commissure des lèvres), cou, etc. D’année en année, nos mimiques répétées s’impriment sur notre visage. Le relâchement cutané, lui, se manifeste vers 40-45 ans, âge où la peau est plus fine, moins élastique. C’est le moment où l’anti-âge se justifie vraiment. Appliquez une crème anti-âge matin et soir. Il peut s’agir de la même crème ou de deux soins différents, l’un pour le jour, l’autre pour la nuit. Leur principale différence ? La crème de jour est dotée d’une protection solaire, mais celle-ci n’est pas indispensable, surtout si vous vous maquillez. Choisissez vos soins dans la même marque pour éviter les interactions moléculaires. Les sérums sont également de bons alliés. Ils contiennent deux fois plus de principes actifs qu’une crème. Un sérum s’utilise sous une crème, dont il amplifie l’efficacité. Il peut s’envisager en continu, mais nous vous conseillons de l’utiliser en cure, aux changements de saison, ou après une période de grosse fatigue ou une maladie.

On peut accepter ses rides en pensant qu’elles sourient à la vie. On peut aussi désirer qu’elles ne s’installent ni trop tôt, ni trop profondément. Une crème anti-âge ? Pourquoi pas, mais pas n’importe quand, ni n’importe comment.

Commentaires