lundi, décembre 10, 2018
Maman-BébéMaternités

Ses premiers éclats de rire

Ses premiers éclats de rire
Ses premiers éclats de rire
61views

Le tout premier éclat de rire de bébé est attendu avec grande impatience par les parents. Dès qu’il retentit, c’est le comble de l’extase pour papa et maman, mais aussi pour le petit rieur lui-même. L’immense plaisir que cela procure à tout ce petit monde en fait un moment magique et unique, à renouveler le plus souvent possible.

Quel bonheur de voir un nourrisson éclater de rire, surtout quand il s’agit de sa première fois. Observer un petit anges’esclaffer sans retenue, profiter pleinement de cet instant de joie intense, c’est un spectacle face auquel personne ne peut rester indifférent. Que dire alors quand c’est son propre enfant qui s’y met. C’est, en outre, une étape de plus de franchie dans son évolution. Le rire joue d’ailleurs un rôle essentiel dans le développement affectif et social du bébé.

Sourire et rire : de l’instinct à l’échange avec les autres

Les tout premiers éclats de rire de bébé apparaissent entre quatre et huit mois. Entre temps, votre enfant aura appris à sourire, plus ou moins intentionnellement. Vers l’âge de deux mois, lorsqu’il s’endort, il n’est pas rare de le surprendre à sourire. Il s’agit là d’une mimique totalement instinctive, qui traduit un bien-être physique. Un peu plus tard, lorsque le nourrisson a huit ou neuf mois, bébé commence à sourire de son propre chef, parce qu’une situation lui fait plaisir. Entre dix et douze mois, place à ce qu’on appelle le rire social : il se met à rire tout seul face à une situation drôle, sans être stimulé, contrairement à ce qui se passe lors de ses premières grosses rigolades. Ces dernières demandent en effet à être déclenchées.
Certains enfants sont rieurs de nature, tandis que d’autres sont un peu plus introvertis sur ce plan. Chaque petit a sa propre personnalité et son rythme d’évolution. Il ne faut donc pas s’en faire si votre rejeton se montre un peu plus réservé que les autres. Une fois qu’il aura découvert le plaisir de rire, soyez sûre qu’il ne se privera plus de recommencer. Et c’est tant mieux !
Le rire fait énormément de bien au nourrisson ; il le débarrasse de ses tensions, l’apaise, l’emplit de joie, lui apporte une bonne dose de confiance et un sentiment de sécurité.
C’est également pour lui une manière de communiquer avec son entourage, en particulier avec maman et papa. Les échanges de sourire, de rigolades et de gestes tendres sont primordiaux dans la construction de sa personnalité et de sa sociabilité.

Stimuler le rire de bébé

Les premiers mois, le rire de bébé a besoin d’être stimulé. Et les personnes les plus indiquées pour y parvenir sont les plus proches de l’enfant, autrement dit ses parents.
A ce jeu-là, il ne faut jamais avoir peur de paraître ridicule. Tout est bon pour déclencher l’hilarité de votre petit prince ou petite princesse, et puis le spectacle offert en récompense de tous ces efforts en vaut bien la peine.
Les grimaces, les sons étranges, les chatouilles, les « je disparais-je réapparais », les marionnettes, les chansonnettes et les courses à quatre pattes ont un effet certain sur votre bambin.
Les enfants adorent qu’on les surprenne. Aussi, n’hésitez pas à le faire rire pendant les soins (bains, changes, etc.) ; ces moments n’en seront que plus agréables, et la complicité entre vous deux renforcée.

Un plaisir partagé

Quand bébé rit, il prend visiblement beaucoup de plaisir, et ce bonheur est partagé par ses parents. Communicatif, contagieux, le rire se transmet rapidement à tous ceux qui assistent à la joyeuse scène.
La meilleure illustration est sans doute cette séquence qui a fait le tour du net et des télévisions du monde entier, dans laquelle un magnifique nourrisson réagit aux sollicitations de son père, qui lui demande plusieurs fois de lui faire le regard qui tue (« give me the evil look ! »). Le petit s’exécute, provoque le rire de son papa et rit à son tour aux éclats. Un pur enchantement…

Déclencher les rires de bébé : les grands classiques

Chatouillez-le sur le ventre, le cou, les pieds
Faites mine de vouloir le manger
La petite bête qui monte, qui monte…
Les marionnettes
Vos plus belles grimaces
La démarche cocasse
Les poursuites à quatre pattes
Les disparitions-apparitions du visage derrières les mains ou une serviette
Jouez avec votre voix : sons aigus, graves, cris d’animaux…
Fous rires garantis !
Santé Naturelle Mag

Commentaires