mercredi, novembre 21, 2018
MaladiesSe Soigner

Santé préventive : minimiser les risques de maladies pour une longue vie

Santé préventive : minimiser les risques de maladies pour une longue vie
Santé préventive : minimiser les risques de maladies pour une longue vie
125views

En littérature la prévention est l’ensemble de mesures prises pour préserver une situation critique donnée. Scientifiquement, on parle de prévention pour l’ensemble d’actes et de mesures qui sont pris dans le but de réduire l’apparition des problèmes de santé ainsi que leur propagation.

La prévention :

Selon l’OMS, la prévention est l’ensemble de mesures qui visent à éviter ou à réduire le nombre ou la gravité des maladies ou d’accidents. Elle est répartie en trois parties :

  • Prévention primaire : Cette première approche de prévention considère tous les actes qui sont destinés à la diminution de l’incidence d’une maladie dans une population, donc à réduire le risque d’apparition de cas nouveaux. La prévention primaire fait appel à des mesures de prévention individuelles ainsi que collectives.
  • Prévention secondaire : La prévention secondaire vise à cerner l’évolution des troubles de santé. En effet elle comprend tous les actes qui sont destinés à la diminution de la prévalence d’une maladie dans une population, donc à réduire la durée d’évolution de la maladie. Cette approche prend en compte le dépistage précoce et le traitement des premières atteintes.
  • Prévention tertiaire : Ce sont tous les actes qui sont destinés à la diminution de la prévalence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, donc à réduire au maximum les invalidités fonctionnelles qui sont consécutives à la maladie. En effet cette approche tertiaire tend à prolonger la prévention au domaine de la réadaptation en cherchant à favoriser la réinsertion professionnelle et sociale des patients traités.

La prévention ne peut être assurée que par des professionnels de la santé, généralement des médecins généralistes, qui assurent la sensibilisation, l’information et le conseil des patients.

La médecine préventive :

La médecine préventive est une approche scientifique basée sur des recherches récentes dans le but de prévenir des maladies et favoriser la santé. Cette médecine non spécifique traite plusieurs signes de troubles de santé. Au fait, elle s’adresse aux fonctionnements physiologiques qui sont au cœur de la santé qu’une fois ils dévient ils peuvent induire une multiplicité de pathologies.
Cette médecine fonctionne en s’appuyant sur les signaux que les fonctions physiologiques envoient. En effet, la médecine préventive cherche à rétablir toutes les fonctions physiologiques de l’organisme pour que les organes soient de nouveau opérationnels.

La prévention selon la médecine préventive :

De même que l’OMS, il existe trois niveaux de prévention selon la médecine préventive :

  • La prévention primaire : La médecine préventive, à ce premier niveau, intervient avant toute possibilité d’être sujet à un trouble de santé à une bonne décennie de la maladie.
  • La prévention secondaire : La médecine préventive intervient au moment où quelques signes d’un problème de santé donné se manifestent sans que la maladie soit ressentie par le patient.
  • La prévention  tertiaire : A ce niveau de prévention, la médecine préventive cherche à éviter toute rechute possible.

Comment la médecine préventive peut-elle intervenir ?

Les professionnels de santé exerçant la médecine préventive peuvent, lors de la constatation des valeurs autres que les bonnes valeurs de la santé, intervenir par la mise en place de quelques actions correctives. La régulation du régime alimentaire en équilibrant l’apport en nutriment essentiels pour le bon fonctionnement de différentes fonctions physiologiques est l’une de ces actions. Ces nutriments déficitaires induiront par leur absence l’apparition de certaines pathologies. Aussi, l’intervention se fait par la recommandation de compléments alimentaires tels que des minéraux et des vitamines…Le but recherché par cette intervention reste de restaurer ces valeurs de santé et de retrouver les fonctions physiologiques de l’organisme.

Une vie saine…la meilleure des préventions :

La prévention de la santé commence bien plus avant d’arriver aux professionnels de la santé. En effet, réduire les risques d’être frappé par les maladies revient à nous ! Toutes les maladies ont en commun certains facteurs de risques, que pour bénéficier d’une bonne santé, il faut les éviter : tels que le stress, le tabac, l’alcool et la mauvaise alimentation. Il s’est avéré que ces habitudes sont à l’origine de plusieurs maladies chroniques dont le cancer, les maladies cardiovasculaires et pulmonaires ainsi que  le diabète. Pour la prévention de notre santé, l’initiative doit être personnelle où il faut éviter de fumer, opter pour un régime alimentaire riche en fruits et légumes, faire du sport, perdre du poids, réduire la consommation d’alcool et veiller à ne pas être sous stress.

Optez pour un programme de santé préventive contribue à améliorer la qualité de vie des patients ainsi que cela les permettra de mieux se sentir. En outre, faire des choix plus sains réduira les risques de maladies chroniques. Autres facteurs peuvent causer des maladies même si les mesures de préventions personnelles sont prises. Dans des cas pareils, seule la médecine préventive peut intervenir, face à des antécédents familiaux par exemple, en diminuant le risque de développement de ces maladies ou de différer leur apparition. Au final, mieux vaut prévenir que guérir !

Santé Naturelle Mag

Commentaires