GrossesseMaman-Bébé

Risques de l’hypertension de grossesse

Risques de l'hypertension de grossesse
553views

Votre dernière visite prénatale a-t-elle révélé votre hypertension artérielle? Il existe un risque de pré-éclampsie: cette dernière est confirmée lorsque l’hypertension artérielle est associée à un seuil protéique élevé pendant la grossesse. Une observation médicale étroite est nécessaire pour éviter d’éventuelles complications.

Hypertension artérielle en fin de grossesse: le risque de pré-éclampsie

L’hypertension artérielle peut déjà être présente avant la grossesse ou son apparition dans l’un des derniers tiers d’une grossesse: c’est ce qu’on appelle l’hypertension induite par la grossesse. Elle n’apparaît souvent qu’au troisième trimestre de la grossesse. C’est là que le risque de pré-éclampsie est plus grand. Le médecin demande généralement une mesure protéique pour confirmer sa présence. Dans certains cas, la pré-éclampsie peut entraîner un retard du développement fœtal ou une rupture placentaire. Ce dernier peut commencer une livraison anticipée, mais c’est toujours la même chose. Cependant, l’aspect le plus compliqué de la peur de la pré-éclampsie est une crise de pré-éclampsie.

VOIR PLUS:  Maternité et environnement toxique : 10 gestes pour protéger le bébé

Hypertension artérielle en fin de grossesse: l’intérêt de prévenir la pré-éclampsie

La prévention de la pré-éclampsie est la principale cause de mesure de la pression artérielle et de protéinurie pendant la grossesse. Au moindre signe suspect, l’équipe médicale peut prendre des mesures efficaces pour protéger votre santé et celle de votre bébé (par exemple, repos complet, traitement de l’hypertension artérielle, déclenchement précoce du travail). Grâce à ces précautions, les complications fatales de la prééclampsie, tant pour la mère que pour l’enfant, sont devenues plus rares en France.

E-Santé

Commentaires