lundi, mai 20, 2019
RégimeSanté Nutrition

Retrouver un ventre plat avec ces 5 boissons

Retrouver un ventre plat avec ces 5 boissons
Retrouver un ventre plat avec ces 5 boissons
138views

Ballonnements, gaz, constipation… Des soucis digestifs qui empêchent d’arborer un ventre plat. Des boissons seraient pourtant efficaces pour retrouver un bien-être intestinal. On fait le point sur ce qui marche avec Florence Raynaud, pharmacienne-naturopathe et auteure, et le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin-nutritionnniste.

Les infusions

Faciles à préparer, les infusions sont efficaces pour venir à bout d’un petit ventre gonflé…à condition de choisir les bonnes plantes ! Celles de la famille des Apiacées sont un bon choix, selon Florence Raynaud, pharmacienne-naturopathe et auteure. « Ces plantes sont dites ‘carminatives’ : ça veut dire que ça fixe les gaz et que ça déballone » explique-t-elle.

Pour préparer une tisane à base d’anis vert, de coriandre, de fenouil, de carvi ou de cumin, on infuse les semences des végétaux. Avec l’anis étoilé, ou « Badiane de Chine », c’est le fruit de la plante qui est utilisé. Enfin, pour profiter des bienfaits de l’aneth on plonge au choix dans de l’eau chaude la plante entière ou ses graines.


« Si les ballonements sont causés par la stress, on peut prendre de la verveine ou du tilleul » préconise la pharmacienne. Avec leur action apaisante, ces plantes peuvent également résoudre les problèmes de sommeil, un mécanisme essentiel pour garder la ligne.

« Le sommeil contribue à la synthèse de la leptine, qui est l’hormone de satiété » informe le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste. Si l’on dort bien, on est ainsi plus apte à contrôler ses prises alimentaires. Outre la verveine et le tilleul, le médecin recommande « les tisanes à base de camomille ou de rooibos » pour préparer ses nuits.

Enfin, « le boldo agit sur la vésicule biliaire, donc il permet une meilleure digestion. Et qui dit une meilleure digestion dit moins de ballonnements » conclut Florence Raynaud.

Le thé vert à la menthe

Rafraîchissante, la menthe est un ingrédient incontournable dans nos cuisines. Si vous souffrez de problèmes de digestion, c’est la plante idéale : « La menthe est antiseptique et supprime les mauvaises bactéries que l’on a dans le ventre qui sont responsables des gaz » indique Florence Raynaud.

Quant à la théine et les catéchines (des molécules au pouvoir antioxydant) contenues dans le thé vert, elles ont des vertus diurétiques et laxatives. Elle accélère le transit et permet ainsi de combattre les constipations occasionnelles. Le thé vert et la menthe, bien que bourrés de bienfaits, doivent cependant être consommés avec précaution.

« La menthe ne se prend pas le soir chez les gens qui ont des difficultés à s’endormir » prévient la pharmacienne. Enfin, « si on boit du thé pendant le repas, on risque de provoquer des difficultés d’absorption du fer. Pour des personnes qui sont déjà anémiées, cela risque d’être un problème » complète le Dr Nina Cohen-Koubi.

L’eau : citronnée ou riche en magnésium

S’hydrater au réveil avec de l’eau est essentiel, s’accordent nos deux spécialistes. « On ne boit pas pendant sept ou huit heures, donc on est très déshydraté. D’autant que le matin, on urine beaucoup parce que l’eau est passée dans la vessie » commence Florence Raynaud. « Je préconise aux patients de boire un ou deux verres d’eau, à température ambiante, au lever » ajoute le Dr Nina Cohen-Koubi.

L’eau citronnée L’eau citronnée, une bonne variante de l’eau nature ? « Ça déballonne indirectement car d’abord il y a de l’eau et en plus le citron est plus ou moins antiseptique » répond Florence Raynaud. « L’eau citronnée hydrate et coupe un peu l’appétit » note également le Dr Nina Cohen-Koubi.Le médecin-nutritionniste émet néanmoins une mise en garde sur le breuvage : « Sur des estomacs un peu fragilisés, les personnes qui ont des gastrites ou même des ulcères, ça risque d’aggraver le problème ».L’eau riche en magnésium

Parmi les eaux les plus riches en magnésium, on peut citer Rozana®, Hépar®, Quézac®, Badoit®, Contrex® ou encore Courmayeur®. « Ces eaux sont riches en sulfate et chlorure de magnésium, qui sont un peu laxatifs. Un grand verre d’eau à jeun ça nettoie bien » annonce Florence Raynaud. Privilégiez donc ces eaux si vous souffrez de constipation.

Les boissons fermentées

Les boissons fermentées, comme le kéfir, ont plus que jamais la côte. « Tout ce qui est alimentation fermentée, c’est très riche en probiotiques » observe Florence Raynaud. Les probiotiques sont de « bonnes » bactéries, indispensables à l’équilibre de notre microbiote, ou flore intestinale.

Quand notre microbiote est déréglé, après une gastro-entérite par exemple, on peut souffrir de ballonements et de constipation. Des symptômes gênants et incompatibles avec un ventre plat. En restaurant son microbiote avec des boissons fermentées, on contribuera également à la synthèse de la leptine (l’hormone de satiété, ndlr). On sera donc plus en mesure de réguler ses prises alimentaires par la suite.

L’argile verte

L’argile verte n’est pas cantonnée aux masques beauté. Selon Florence Raynaud, la poudre serait également excellente pour le bien-être intestinal : « l’argile à un pouvoir adsorbant, c’est à dire que ça fixe les toxines et les gaz ». Pour préparer la boisson, on mélange simplement l’argile à de l’eau, jusqu’à obtenir une consistance de lait.

Attention toutefois au moment de la prise car « l’argile fixe tout, y compris les médicaments et les nutriments. Il faut que ce soit fait à distance des repas et des médicaments » avertit la pharmacienne.

Conseils

Pour retrouver un ventre plat ponctuellement, ces boissons sont efficaces. En revanche « on ne peut pas envisager une perte de poids juste en parlant de boissons » tempère le Dr Nina Cohen-Koubi. « Pour pouvoir faire fondre les graisses, il faut agir sur les paramètres de la faim ». Le médecin nutritionniste recommande ainsi de privilégier les aliments à index glycémique bas et de s’autoriser une petite collation toutes les trois ou quatre heures, pour éviter la frustration.

Enfin, pour éviter les ballonnements, on veille à bannir le chewing-gum, les eaux gazeuses et trop salées.

E-santé


Commentaires