jeudi, mai 23, 2019
RégimeSanté Nutrition

Pourquoi les régimes font grossir ?

Pourquoi les régimes font grossir
Pourquoi les régimes font grossir
109views

De nombreux candidats à l’amaigrissement ont constaté que les régimes à répétition les faisaient grossir tout doucement au fil des ans. L’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) avait d’ailleurs dénoncé les régimes amaigrissants comme « des pratiques à risque » dans un rapport datant de 2010, pointant non seulement une reprise de poids à leur arrêt mais aussi des conséquences néfastes pour la santé.

La masse grasse se reconstitue plus vite après un régime

Le fait de réduire ses apports énergétiques n’induit pas seulement une fonte de la masse grasse, mais aussi une fonte de la masse musculaire. A l’arrêt du régime et sans changement de fond de ses habitudes alimentaires, la personne va reprendre du poids. Malheureusement, c’est la masse grasse qui se reconstitue plus rapidement, la masse musculaire ne revenant pas à son état de départ aussi facilement. Or, nous savons que plus notre corps contient de masse musculaire, plus il brûle des calories. A l’inverse, plus il contient de masse grasse, et moins il dépensera de calories. Ce qui explique les prises de poids de plus en plus importantes après un régime.

Une phase de stabilisation trop rapide

Après avoir perdu le poids désiré, la reprise d’une alimentation « normale » ne peut pas se faire immédiatement. Il est nécessaire de suivre une phase de stabilisation du poids, c’est-à-dire d’augmenter très progressivement sa ration alimentaire sur plusieurs semaines. On pourra ajouter un fruit par rapport à sa ration de départ durant une semaine, puis une tranche de pain, etc. jusqu’à revenir à une ration correspondant à nos besoins nutritionnels et énergétiques. Si cette période « d’après régime » n’est pas respectée, la reprise de poids sera d’autant plus rapide, et à fortiori encore plus, si une activité physique régulière n’a pas été mise en place.


Des cellules graisseuses qui se multiplient

Les réserves de graisse stockées dans des cellules appelées adipocytes peuvent se situer en superficie (tissu graisseux sous-cutané) et en profondeur (tissu graisseux viscéral). Lorsque l’on grossit, ces adipocytes vont augmenter de volume jusqu’à un seuil maximal au-delà duquel il y aura formation d’une nouvelle cellule. On peut donc deviner qu’après chaque reprise de poids de plus en plus élevée, le nombre d’adipocytes sera également plus important. Le régime suivant ne les fera pas disparaître mais seulement diminuer de volume ce qui aura pour incidence de modifier petit à petit la silhouette avec l’apparition d’amas graisseux disgracieux à différents points du corps (taille, ventre, menton, hanches, etc.).

Notre système de régulation du poids se dérègle

Suivre des régimes à répétition entraîne au fil du temps un dérèglement de notre système de régulation du poids. Car à la base, chacun a son propre poids de forme lié à des facteurs génétiques, environnementaux, et qu’il maintient sans effort particulier avec une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Or à vouloir changer à tout prix les chiffres affichés sur la balance pour des raisons esthétiques ou suivre des critères de mode, on contraint l’organisme à des restrictions contre lesquelles il va lutter.

Malheureusement, (ou heureusement), notre cerveau est programmé pour maintenir ce fameux poids de forme, grâce notamment à des hormones spécifiques (la leptine entre autres). Difficile de lutter dans ces cas-là.

Par ailleurs, lors d’un régime amaigrissant, les sensations de faim et de satiété vont être malmenées par notre seul bon vouloir ou suite à des pulsions alimentaires (compensation émotionnelle, ennui, etc.). Là encore, la reprise de poids est souvent au rendez-vous.

E-santé


Commentaires