dimanche, août 18, 2019
Santé NaturelleSoins Naturels

Pensez à l’Aloe Vera !

pensez-a-laloe-vera
pensez-a-laloe-vera
335views

L’Aloe vera est importé aux Amériques lors de la conquête espagnole. En 1820, la pharmacopée officielle des États-Unis mentionne ses vertus laxatives. En 1935, lorsqu’un groupe de médecins s’en sert pour traiter des brûlures causées par les rayons X, on assiste à un regain d’intérêt pour l’emploi du gel, qui fait alors une entrée remarquée dans le monde des produits dermatologiques, puis dans la santé en général. Retour sur une plante aux vertus exceptionnelles.

Carte d’identité

L’Aloe vera, surnommé le Lys du désert, aime les milieux chauds et secs. Originaire d’Afrique du Nord, cette plante grasse vivace est souvent confondue avec le cactus. Les apparences sont trompeuses car elle fait partie de la famille des Liliacées (tout comme l’ail, la ciboulette, l’oignon, l’asperge, le poireau, la jacinthe, la tulipe, le lys, le muguet, etc) qui sont généralement des plantes à bulbes. L’Aloe vera stocke l’eau et ses réserves nutritives, au niveau de ses feuilles, ce qui lui donne la capacité de supporter les sécheresses.

VOIR PLUS:  Remèdes naturels pour chute de cheveux

L’Aloe Vera, une force exceptionnelle de la nature

Son gel mucilagineux contient environ 99 % d’eau. La matière sèche, représentant 1 % du poids de la plante, est constituée à plus de 60 % de polysaccharides (sucres complexes).

Les polysaccharides ont un double effet de protection des cellules de l’organisme et des défenses immunitaires. Ils ont aussi une action anti-inflammatoire sur la peau et les muqueuses. La guérison des plaies internes2 comme externes3 est activée et accélérée. Les fibres tissulaires, les fibroblastes de la peau, les tissus conjonctifs se régénèrent mieux et plus vite en présence de polysaccharides d’Aloe vera. Véritable bouclier qui fait du bien à l’intérieur comme à l’extérieur, l’Aloe vera est une plante adaptogène qui respecte l’équilibre interne et n’agit que lorsque le corps en a besoin.

Une plante ancestrale

De la Mésopotamie à la Grèce, des débuts de l’ère chrétienne, en passant par l’Égypte des pharaons, le Moyen-orient ou encore la Chine, les vertus du gel d’aloès étaient déjà renommées pour traiter les infections de la peau, de même que les propriétés laxatives de son latex. En médecine indienne Ayurvédique, l’Aloès est censé rétablir les trois doshas ou tempéraments, principes qui régulent toute la physiologie organique, soit – kapha – pitta – vata-. La médecine Ayurvédique qui est restée vivante jusqu’à nos jours, a fait depuis longtemps la preuve de sa justesse et de son efficacité. L’Aloès se retrouve également en Amérique de Sud, dans les Caraïbes, où là encore, il est utilisé à des fins médicinales, tant préventives que curatives. Certaines tribus indiennes utilisent l’Aloès comme détoxifiant général ou comme fortifiant, stimulant énergétique, suivant les cycles lunaires, montants ou descendants.

VOIR PLUS:  Nettoyez votre maison aux huiles essentielles

Propriétés anti-inflammatoires avérées

Le gel d’Aloe a des propriétés anti-inflammatoires et peut soulager un grand nombre de pathologies des tissus internes de l’organisme. Que ce soit pour des problèmes digestifs, en prévention, protection, des muqueuses digestives, mais aussi comme traitement curatif, ou pour des pathologies inflammatoires ostéo-articulaires, le gel d’Aloe vera apporte des nutriments essentiels à un bon entretien et fonctionnement des systèmes articulaires, des cartilages et tendons et des molécules susceptibles de diminuer les phénomènes inflammatoires et soulager les douleurs.

Vertus cosmétiques

Le gel d’Aloe vera est un petit bijou pour la peau. Il forme sur sa surface une pellicule composée à 99 % d’eau. Son pH de 4,5 équivaut à celui d’une peau normale. Il ne modifie donc pas le pH cutané et permet donc de le rééquilibrer. Du fait de la présence de lignine qui augmente la pénétration, il franchit les trois couches de l’épiderme, et donc hydrate8 la peau en profondeur. Il assainit par ses propriétés antiseptiques et accélère la cicatrisation, la régénération des tissus, tant en cosmétologie – action antirides – qu’en dermatologie – cicatrices, brûlures, démangeaisons, mycoses, eczéma, herpès, etc

Commentaires