lundi, novembre 19, 2018
AlimentationMaman-Bébé

Mon bébé mange du bio

Mon bébé mange du bio
Mon bébé mange du bio
152views

Comme tout parent, la protection de votre bébé est la première de vos envies. Cela débute bien évidemment par la prévention de sa santé, qui ne peut être garantie qu’au biais de la bonne alimentation. De nos jours, assurer une bonne nutrition au bébé est devenu le plus grand souci des parents face aux produits de synthèse exposés sur les rayons des grandes surfaces. Et si vous passez au bio…ne serait-ce meilleur pour votre bébé ?

Qui dit meilleur dit bio !

Accueillir un bébé dans sa vie, le voir grandir en bonne santé est le rêve des parents. Dans les premiers mois de la vie d’un bébé, l’alimentation constitue un élément clé dans la formation de son organisme et le développement de sa défense immunitaire. Ceci se fait en lui assurant des produits naturels et sains qui lui garantissent cette bonne santé. Ainsi, les pédiatres recommandent de plus en plus le passage à une alimentation bio au lieu de l’alimentation industrielle proposée dans les supermarchés. En effet, l’organisme d’un bébé durant ses premiers mois de vie nécessite un bon apport en nutriments vu qu’il est en pleine croissance. Durant son premier âge, les premiers 4 à 6 mois, un bébé a besoin du lait maternel pour construire son cerveau. Et si jamais vous ne pouvez pas allaiter ou que les bonnes conditions pour assurer un lait maternel de qualité n’existent pas, il est possible de substituer ce lait maternel par un lait infantile adapté à l’âge du bébé. Pour favoriser cette croissance, toute maman doit opter pour du lait bio qui garantit un apport alimentaire sain, de qualité, équilibré et respectueux de l’environnement.

Le lait infantile bio est une bonne alternative au lait maternel, il est fait à partir d’un lait entier de vache dont sa nourriture est basée sur des herbes et sur des fourrages bio dépourvus de toute sorte de pesticides, herbicides et autres produits chimiques. C’est un lait de meilleure qualité, riche en éléments essentiels pour le développement de l’organisme du bébé dont, le fer pour la formation des globules rouges, les acides gras essentiels qui sont impératives pour le développement du système nerveux, des antioxydants, du calcium pour la formation des os, des vitamines A, E, D et C qui sont respectivement essentiels pour la croissance et la vision, la formation d’antioxydants cellulaires, la fixation du fer sur les globules rouges et pour la défense immunitaire.

Vu que le système immunitaire ainsi que le système digestif des bébés sont encore fragiles, il est essentiel de veiller sur le fait que l’alimentation du bébé soit sans produits chimiques, ni conservateurs même existants sous forme de traces afin de lui garantir un développement sain. Il n’y a pas mieux donc que l’alimentation qui provient d’une agriculture biologique pour assurer la bonne croissance de l’organisme d’un bébé.

Le choix d’une nourriture pour bébé basée sur les produits de provenance bio permet de plus qu’assurer la bonne qualité et la valeur nutritive des aliments, de faire découvrir aux bébés le vrai goût des aliments qu’ils consomment… des saveurs naturels sans excès de sucre, de sel ou de matière grasse nocifs pour la santé. La consommation des produits bio, apprend aux bébés de manger sainement dès leur jeune âge. De plus, cela leurs permet aussi d’avoir non seulement une alimentation équilibrée et rassasiante mais aussi diversifiée.

Du Bio dans son assiette

L’avantage majeur d’avoir recours à une alimentation issue d’une agriculture biologique c’est qu’elle ait une faible teneur en produits toxiques voir même nulle, ce qui les rends plus sûrs que les aliments provenant de l’agriculture conventionnelle basée sur l’utilisation de pesticides et autres. Ceci fait qu’un aliment de provenance biologique devient avantageux sur le côté qualitatif ainsi que nutritif, en le comparant avec les produits industriels de synthèse.

Pour garantir que les aliments fournis aux bébés sont d’origine bio, il faut toujours faire attention au label existant sur l’emballage du produit ou idéalement se procurer sa marchandise directement de la part du fermier de la région. Pour les aliments surgelés, il faut se procurer toujours des aliments labélisés AB, qui sont congelés immédiatement après leurs récolte afin de garder leurs saveurs et vitamines. Pareil pour les œufs, il suffit de se reporter au premier chiffre existant sur l’œuf et la boite, si le chiffre existant est zéro, les œufs achetés sont donc issus d’un élevage de poules en plein air qui est respectueux des labels bio. Pour les poissons en particulier, il faut vérifier l’existence du logo MSC qui garantit que les poissons sont issus de la mer et non d’une aquaculture. Pour le pain bio, et pour garantir qu’il est produit d’une agriculture biologique, il suffit de chercher l’étiquette du label AB ou Ecocert. Quant aux pâtes, le choix ne manque pas pour varier l’assiette bio d’un bébé, qu’elle soit complète, semi-complète, mixtes, blanche ou autres, il suffit de chercher toujours le label AB ou bien le label Nature et Progrès pour s’assurer que sa provenance est biologique et non pas industrielle.

Quand un bébé dépasse les 4 mois, il est temps de l’initier aux différents goûts de la nature, un peu de patience et beaucoup de plaisir sont requis. A partir de l’âge de 5 mois, il est possible de commencer à faire découvrir le bébé les différentes saveurs, tout en gardant le lait comme base pour chaque repas. Le lait 1er âge est alors substitué par le lait 2ème âge à partir de ces 5 mois et jusqu’à l’âge d’un an. En effet, cette période de la vie du bébé reste la plus critique et la plus fragile vu qu’à cet âge, la nourriture est déterminante dans sa santé future et essentielle dans la prévention des allergies. Pendant cette tranche d’âge le système digestif du bébé se développe suffisamment pour être apte à absorber d’autres aliments à part le lait. Le bébé commence à accepter les aliments semi-solides et à manifester son désir de changer de nourriture…il voudra bientôt avoir la même nourriture que ses parents.
La diversification alimentaire peut avoir lieu en introduisant un aliment biologique tous les 3 jours et non plusieurs à la fois, afin de donner le temps au bébé de reconnaitre le goût, le tolérer et à s’en habituer. L’introduction de tout nouvel aliment doit être toujours accompagnée par le lait et non à son dépit. Il est préférable de lui préparer son repas avec des ingrédients idéalement bio et frais, toujours l’accompagner avec du lait dont l’apport quotidien ne doit pas être moins de 500ml. Parmi les légumes introduits au bébé, il est préférable de commencer par des épinards, des carottes, des haricots verts, des potirons, cuits à la vapeur afin de préserver leurs qualités nutritives, quant aux fruits, il est idéal de commencer par lui donner des fruits bien mûrs comme les bananes, les pêches ou bien les poires qu’il suffit de mixer avant de les servir au bébé. Il est bon à savoir qu’un légume ou un fruit frais favorise la formation d’une bonne flore intestinale et donc la formation d’un bon système immunitaire. Cette adaptation aux nouveaux goûts ainsi qu’à la texture des aliments préparés doit être adaptée au rythme de croissance du bébé.
Quant à la texture, un bébé à cet âge préfère les purées parfaitement lisses, un repas qui peut évoluer avec sa dentition d’un mois à l’autre à une texture de moins en moins épaisse jusqu’à l’introduction de quelques morceaux dans ses repas. Si vous ne pouvez pas assurer la préparation par vous-même, vous pouvez toutefois lui procurer des petits pots bio que vous trouvez dans les grandes surfaces en fonction de l’âge du bébé, qui sont sans conservateurs ni même colorants et qui assurent un aliment de qualité pour le bébé. En effet, la diversification alimentaire nécessite du temps, il arrive parfois que le bébé met du temps pour accepter les nouveaux goûts, un peu de patience et de persévérance sans qu’il soit forcé et il finira par accepter ce que la maman lui propose.

Progressivement et à partir du sixième mois l’introduction de la viande, d’œufs, du poisson ainsi que du yaourt et du fromage blanc doit être faite à de très petites quantités, vers les 10g par jours. Le lait peut être remplacé occasionnellement par le yaourt, les petits suisses et le fromage blanc au moment du goûter à raison de très petites portions, mais ne doit jamais être complètement substitué par ces derniers. L’ajout des protéines animales existantes dans la viande ou dans le poisson doit se faire lors des repas de midi afin que le bébé puisse mieux les digérer. Pour l’introduction des œufs, cela se fait à raison d’un quart d’œuf voir d’un demi jaune d’œuf au maximum par jour cuit et mélangé avec des légumes.
Quant à l’introduction des céréales, il n’est pas encore le bon moment car le bébé peut développer à cet âge une maladie cœliaque suite à l’ingestion du gluten. Pour cela l’introduction du riz biologique reste la meilleure alternative, non seulement riche en vitamine B et en protéines mais aussi ne contenant pas de gluten. Toutefois, il est préférable de ne pas ajouter ni du sucre ni du sel dans les aliments qui sont destinés au bébé et d’accompagner chaque repas par un biberon de lait, il en a encore besoin pour faire le plein de calcium.

Vu qu’il aime manger comme ses parents, un bébé aime certainement les accompagner dans leurs voyages, sortis ou leurs pique-niques, la marque NatAli propose ainsi une gamme de céréales infantiles 100% biologique répondant aux besoins de vos bébés dès 6 mois. Les céréales Mini Bio respectent non seulement l’environnement mais aussi le programme de diversification alimentaire de votre bébé.
Pour biberon ou à la cuillère, ne nécessitant pas de cuisson, la marque assure une nutrition adaptée à l’âge de votre enfant, à travers des produits variés d’origine biologique, qui garantissent l’apport de nutriments indispensables à sa croissance avec les proportions dont il a besoin.
A base de riz biologique, sans gluten, sans sucre ajouté et sans lactose, qu’il soit accompagné de carotte, d’orange, d’extrait de vanille ou mélangé à de la tapioca et du maïs, tous de provenance biologiques, Mini Bio assure un apport en vitamine B1 indispensable au développement cérébral du bébé, qui contribue à la croissance de son cœur ainsi qu’à la formation de son système nerveux. Une nouveauté, la préparation céréale infantile Mini Bio qui est faite à partir de riz biologique et d’un cacao riche en minéraux et antioxydants, sans arômes artificiels et fabriqué d’une façon artisanale et issue d’une agriculture biologique.
Un produit fortement recommandé qui est certifié du Label AB et conforme à la réglementation européenne en vigueur sur l’alimentation infantile.

Santé Naturelle Mag

Commentaires