mercredi, novembre 21, 2018
MinceurSanté Nutrition

Minceur : calculer son poids idéal par rapport à sa taille

Minceur : calculer son poids idéal par rapport à sa taille
Minceur : calculer son poids idéal par rapport à sa taille
89views

Lorsqu’on cherche perdre du poids, il est intéressant de se fixer un objectif. Mais plus que l’image de minceur qu’on souhaite renvoyer, on peut s’intéresser à un but chiffré correspondant à son poids optimal. Encore faut-il savoir calculer son poids idéal, notamment en tenant compte de sa taille.

Calculer son poids idéal avec l’IMC

Difficile de parler de poids idéal, car plusieurs critères doivent être pris en compte. Si on se réfère à la seule échelle que reconnaît l’OMS, c’est l’indice de masse corporelle (IMC) qui fait foi. L’IMC est utile, car c’est une méthode relativement fiable qui tient compte de la taille du sujet et qui peut s’appliquer aux adultes de 18 à 65 ans. Il établit des critères afin de déterminer les personnes en surpoids ou obèses et les personnes trop maigres. En revanche, il ne peut pas être utilisé tel quel pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les seniors ou les athlètes (personnes très endurantes ou très musclées). Il se calcule en divisant le poids (en kilos) par la taille (en mètre) au carré. Par exemple, une personne de 60 kilos et mesurant 165 cm aura un IMC de 60/1,65² = 22. On interprète ensuite les résultats à partir d’une échelle :

  • en dessous de 18,5, on est en insuffisance pondérale ;
  • entre 18,5 et 25, on a un poids idéal (corpulence normale) ;
  • entre 25 et 30, on est en surpoids ;
  • entre 30 et 35, on a une obésité modérée ;
  • entre 35 et 40, on a une obésité sévère ;
  • au-delà de 40, on a atteint le stade de l’obésité morbide.

Calculer son poids idéal selon le sexe

D’autres formules permettant de définir son poids idéal existent. En revanche, elles ne sont pas reconnues par l’OMS. Si on s’intéresse à la formule de Lorentz, par exemple, on tient compte du sexe de la personne et elle a l’avantage de donner un résultat instantané sans avoir besoin d’une échelle pour l’interpréter. Pour une femme, le calcul est le suivant : taille (en centimètres) – 100 – ((taille – 150) / 2,5). Pour reprendre notre exemple, pour une personne d’une hauteur de 165 cm, on obtient : 165 – 100 – ((165 – 150) / 2,5) = 59. Chez cette personne, le poids idéal est donc de 59 kg. Attention, le calcul est différent pour un homme (on divise par 4 et non plus par 2,5). Par ailleurs, cette fois encore, le calcul n’est valable que pour les adultes âgés de 18 à 65 ans et il ne fonctionne pas pour les femmes enceintes et les sportifs de haut niveau.

Calculer son poids idéal selon sa morphologie ou son ossature

Un autre calcul, la formule de Creff, tient compte de la morphologie du sujet. Selon qu’elle est gracile, normale ou large, le calcul n’est pas le même. Une personne jugée mince appliquera le calcul suivant : (taille (en cm) – 100 + âge (en années) / 10 ) × 0,9 × 0,9. Une personne normale appliquera la formule (taille – 100 + âge / 10 ) x 0,9. Une personne plus massive fera le calcul suivant : (taille – 100 + âge / 10 ) × 0,9 × 1,1. On peut aussi appliquer la formule de Monnerot-Dumaine qui prend en compte la masse musculaire et l’ossature que seuls des appareils spécifiques permettent de renseigner. On peut remplacer ces éléments par la taille en centimètre du tour de poignet. Le calcul est alors le suivant (taille (en cm) – 100 + (4 × tour du poignet) / 2.

La rédaction vous conseille :

  • Poids idéal : quel sport faut-il privilégier ?
  • IMC ou IMG : la différence
  • Silhouette : votre santé dépend de votre tour de taille !

E-Santé

Commentaires