lundi, décembre 10, 2018
MaladiesSe Soigner

Migraines : quels remèdes naturels essayer ?

Migraines : quels remèdes naturels essayer
Migraines : quels remèdes naturels essayer
76views

Ce mal de tête revient régulièrement et ne vous lâche plus, malgré les médicaments. Quelles solutions naturelles pouvez-vous essayer sans danger pour en finir avec les migraines ? Santé familiale fait le point sur les remèdes efficaces contre les céphalées.

Eviter les facteurs déclenchants

La première solution naturelle pour venir à bout des migraines est de tout faire pour qu’elles ne se déclenchent. Pour cela, chaque personne migraineuse pourra identifier les facteurs qui favorisent l’apparition des crises et les éviter au maximum.

Ces facteurs varient selon les personnes mais les plus fréquents sont la consommation de fromages fermentés, de boissons alcoolisées, de chocolat mais aussi l’exposition à des fortes intensités lumineuses.

Huiles essentielles : menthe, citron ou lavande

Au rayon des remèdes à utiliser contre les migraines, vous pourrez trouver les huiles essentielles. Appliquez-les par exemple en massage au niveau des tempes.

Lesquelles ? Au moment des crises, utilisez les huiles essentielles de cyprès et de lavande seules ou mélangées. Pensez aussi aux huiles essentielles de menthe poivrée (Mentha piperita) et de citron (Citrus limonum) : ajoutez deux gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans une demi-cuillère à café d’huile d’avocat ou d’olive et utilisez ce mélange pour masser les tempes, la nuque ou la racine des cheveux.

Attention : Les huiles essentielles présentent des contre-indications. Elles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de sept ans ou les personnes asthmatiques. Par ailleurs, préférez les huiles essentielles 100% naturelles et pures, idéalement bio, et respectez scrupuleusement la dilution recommandée. Ne les ingérez jamais et ne les appliquez pas sur la peau sans les diluer au préalable.

Phytothérapie : on mise sur les plantes

En gélules ou en tisane, les plantes constituent des alliés contre les crises de migraine.

Lesquelles ? La plus célèbre est la grande camomille, reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour son usage en “prévention de la migraine”. A consommer en infusion (une cuillère à soupe de plante pour une tasse) ou sous forme de gélules. Attention : elle est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement.
L’écorce de saule peut également être choisie, en tisane ou sous forme de gélules.

Attention : Chez les enfants, gare aux doses. Si vous souhaitez leur donner des gélules, ouvrez-les et diviser le contenu par deux ou trois. N’utilisez pas de remède à base de plante chez les enfants de moins de six ans.

Les oligo-éléments en cure de 20 jours

En ampoule ou en comprimés, les oligo-éléments peuvent se révéler utiles contre les migraines.

Lesquels ? L’oligothérapie de base pour chasser les migraines consiste en une association d’une ampoule ou d’un comprimé de cobalt avec une ampoule ou un comprimé de lithium, à prendre le soir pendant 20 jours.

Si les maux de tête sont liés au stress : prenez une ampoule ou un comprimé de manganèse cobalt chaque matin et une ampoule ou un comprimé de zinc nickel avec une ampoule ou un comprimé de cuivre or argent le soir, 20 jours par mois.

Soigner son alimentation

L’alimentation peut directement jouer un rôle – positif ou négatif – sur les crises de migraines.

En pratique : veillez à observer une alimentation équilibrée au quotidien. Pour cela, mangez en petite quantité. Privilégier les fruits et légumes, les légumineuses, les poissons, les viandes maigres et les épices riches en antioxydants. Evitez les aliments gras, les plats cuisinés, les aliments industriels, l’excès de sucre et l’alcool.

Enfin, limitez la consommation des aliments ou des boissons que vous identifiez comme des facteurs de déclenchement des crises (chocolat, alcool, fromages…).

Les techniques de gestion du stress

Mieux gérer son stress peut naturellement aider à venir à bout des crises de migraine. Pour cela, plusieurs techniques ont prouvé de façon scientifique leur efficacité. Il s’agit de la relaxation-sophrologie, du rétrocontrôle biologique (bio-feed-back) et de la thérapie cognitive-comportementale, selon la Société française d’études des migraines et céphalées (SFEMC).

En pratique : Basée sur la respiration, la relaxation et l’imagerie mentale, la sophrologie permet de développer une capacité d’autonomie dans la gestion du stress et du bien-être.
Le rétrocontrôle biologique consiste quant à lui à visualiser un phénomène qui se produit dans son corps pour agir dessus de manière volontaire. La thérapie cognitive-comportementale (TCC), de son côté, est proposée par des psychologues ou des psychiatres spécialement formés. Elle permet d’adopter une attitude positive vis-à-vis de la migraine et de limiter le stress d’anticipation des crises.

L’homéopathie, à essayer en cas de migraine ?

Plusieurs solutions homéopathiques peuvent s’offrir à vous si vous souhaitez essayer de soulager vos migraines de cette façon. Belladonna, Sepia, Nux vomica… plusieurs remèdes homéopathiques peuvent être proposés aux personnes migraineuses.

Attention : La Société française d’études des migraines et céphalées rappelle cependant que cette méthode n’a pas la preuve de son efficacité et de son intérêt dans le traitement de la migraine.

E-santé

Commentaires