Médecine ChinoiseSanté Naturelle

Médecine traditionnelle chinoise : les atouts santé et prévention de l’acupuncture

Médecine traditionnelle chinoise : les atouts santé et prévention de l’acupuncture
Médecine traditionnelle chinoise : les atouts santé et prévention de l’acupuncture
552views

Naturelle et non toxique, l’acupuncture, une branche de la médecine traditionnelle chinoise s’avère très efficace pour prévenir les maladies et détendre le corps et l’esprit. Les petites aiguilles s’utilisent aussi dans de nombreuses affections et en complément des traitements contre le cancer. Laissez-vous piquer…

Acupuncture : qu’est-ce que c’est ?

L’art des aiguilles qui soignent reste encore un mystère pour beaucoup : les points d’acupuncture tracent des circuits dans tout le corps que l’on appelle des méridiens, et ce sont eux qui garantissent la bonne circulation des énergies – yin et yang – à travers les cycles de la vie, de la naissance à la mort.

Même si la médecine traditionnelle chinoise est basée sur une philosophie complexe où règne le Tao, les médecins reconnaissent de plus en plus leur action contre les douleurs notamment. Depuis peu, dans un rapport qui analyse les essais cliniques de différents pays, l’Organisation mondiale de la santé valide l’efficacité de cette thérapeutique en rhumatologie, en gynécologie, en dermatologie mais aussi contre les affections respiratoires et les désordres émotionnels. C’est aussi une excellente prévention pour maintenir l’équilibrer de l’organisme : une séance d’acupuncture chaque début de saison éloigne les maladies, mais comme disent les spécialistes, plus l’hygiène de vie est bonne, plus la séance sera active et efficace.

La consultation d’acupuncture, une enquête approfondie

Avant de choisir ses aiguilles et les points qu’il va piquer, le médecin ou le praticien en acupuncture évalue la personne à plusieurs niveaux (physique, émotionnel et psychique) et selon son parcours médical (apparition des symptômes) : il prend le pouls chinois pour observer l’énergie yin ou yang, il ausculte la langue, le teint, la respiration.

VOIR PLUS:  Des moyens naturels pour protéger votre peau du soleil

Après avoir établit son diagnostic, il se sert d’aiguilles stériles à usage unique et il en existe neuf tailles. Leur pointe en acier va stimuler le méridien et le point d’acupuncture très précis : il est certain de trouver ce point quand la peau « accroche » littéralement… c’est le signe d’un blocage.

Une séance complète dure environ une heure, et plus le sujet est jeune, plus il réagit vite. En revanche, les enfants ne sont pas friands des aiguilles… L’acupuncture s’adresse plutôt aux adolescents et aux adultes. Les femmes enceintes peuvent aussi choisir cette thérapie, notamment contre les nausées.

Des aiguilles pour ne pas tomber malade

Le docteur Laurence Haupert nous aiguille sur l’efficacité de l’acupuncture en prévention : « C’est la médecine préventive par excellence ! Car c’est une régulation énergétique en amont des symptômes. On prend le problème à la source, on prévient, et on essaye d’être dans le meilleur équilibre de santé possible pour éviter l’apparition d’une maladie. C’est le cœur de cette médecine. On agit d’une manière globale sur tous les symptômes, on ne sépare pas les choses car les symptômes sont liés les uns aux autres, comme le corps et l’esprit sont reliés. L’acupuncture a un impact sur la régulation saisonnière, pour mieux vivre les changements de saison. »

VOIR PLUS:  Huiles essentielles d’origan et de cannelle contre les maux de l’hiver

Ne pas attendre pour soigner un problème de santé par acupuncture

« Soigner un problème aigu est toujours plus rapide que soigner un problème chronique » nous explique le praticien de médecine traditionnelle chinoise, Alain Dubois, qui est aussi directeur de cours à l’Institut Yang Ming*. « Par exemple, si vous venez de vous faire une entorse, je peux agir en une seule séance. En revanche, si vous avez de l’arthrose depuis 20 ans avec de fortes douleurs, vous ne faites plus d’exercices et vous vous nourrissez mal, il va falloir beaucoup de temps pour traiter le problème, prévient le praticien. En général, pour les pathologies chroniques, je propose de faire quatre séances et de faire un point ensuite pour évaluer notamment la diminution des douleurs. Mais il n’y a pas de règle absolue puisque que chacun réagit différemment ».

En effet, la durée d’un traitement en acupuncture dépend de plusieurs paramètres : de l’ancienneté de la pathologie, de sa gravité, de l’âge de la personne, de son état énergétique et de son mode de vie…

Quinze sortes de maux de têtes

Cela donne une idée de l’extrême personnalisation de l’acupuncture. « En médecine traditionnelle chinoise, il existe quinze types de maux de tête différents », nous apprend Alain Dubois. Et on ne peut pas appliquer le même traitement pour des cas qui relèvent de déséquilibres différents. Par exemple, certaines migraines sont en relation avec l’énergie du foie, avec des blocages émotionnels sur un terrain hépatique, avec des désordres alimentaires. D’autres vont être en lien avec un déséquilibre sur le méridien du triple réchauffeur, ce qui peut donner des céphalées et des acouphènes…

VOIR PLUS:  L'aloe vera et son utilisation

Traitement de la douleur pendant un cancer

« Les personnes qui suivent des chimiothérapies et/ou de la radiothérapie résistent en général infiniment mieux à la lourdeur des traitements et aux douleurs lorsqu’elle sont accompagnées par l’acupuncture, indique Alain Dubois. Elles sont en bien meilleure forme quand je réalise des soins avant et après la séance de chimiothérapie ou de rayons. De même, cela améliore leur état émotionnel et réduit les nausées, voire les élimine complètement », poursuit notre spécialiste. Avant de préciser que : « L’idéal, c’est 24 heures à 48 heures avant et après. Certaines personnes me donnent leur retour après leur rendez-vous chez leur oncologue qui observe moins d’effets secondaires, moins de nausées et de douleurs musculaires. C’est un apport considérable car la médecine traditionnelle chinoise permet de maintenir l’équilibre de l’organisme, même pendant une maladie. »

 

E-santé

Commentaires