mercredi, novembre 21, 2018
Anti-âgeAu Quotidien

Médecine anti-âge

Médecine anti-âge
Médecine anti-âge
66views

Une médecine très en vogue ces dernières années, un engouement des spécialistes, des formations universitaires destinées à l’anti-âge. Que cache le phénomène ? Et quelle médecine anti-âge nous voulons ?

Une médecine du bien-être

La médecine anti-âge est un concept bateau qui regroupe toutes sortes de significations. Essentiellement une médecine préventive et du bien-être, la médecine anti-âge a pour but d’améliorer la qualité de vie supplémentaire que nous connaissons, vue l’augmentation considérable de l’espérance de vie. L’exposition aux maladies dégénératives semble augmenter avec ce temps de vie supplémentaire : Alzheimer, parkinson ou cancer. Les troubles articulaires, les troubles visuels comme les troubles cardiaques sont également en tête des pathologies liées à l’âge.
Malheureusement, la médecine dominant la scène aujourd’hui est une médecine qui traite les maladies, elle ne les prévient pas, ou fait si peu pour les prévenir. La prévention est le parent pauvre de la santé au jour aujourd’hui.
Au lieu d’être une médecine anti-âge, cette médecine gagnerait à être une médecine du bien-être dans la longévité.

Consulter pour prévenir

Vous pouvez donc aujourd’hui consulter un médecin anti-âge pour prévenir ou pour prendre en charge de façon précoce les problèmes de santé qui peuvent apparaître avec l’âge. Ce médecin devra d’abord faire un diagnostic le plus global possible de la situation, comprendre le train de vie de la personne, son environnement, ses activités quotidiennes, ses antécédents familiaux et médicaux, etc. Un diagnostic plus détaillé ensuite pour voir ce qui ne va pas, ce qui cause de la fatigue ou des douleurs. Un aspect important est aussi celui à l’image corporelle. Le corps subit une certaine usure avec le temps, et la demande de « beau » est de plus en plus croissante. Attention toutefois à ne pas tomber dans les excès et à vouloir changer son corps ou habiter le corps d’un autre !

Et la gériatrie dans tout cela ?

Pourquoi une médecine anti-âge alors qu’il existe déjà une spécialité en médecine consacrée à la gériatrie ? C’est-à-dire par définition une médecine des personnes âgées et dont l’objet est l’étude du vieillissement dans toutes ses dimensions. La gériatrie était déjà une spécialité des plus prestigieuses et des plus difficiles en pratique, car devant travailler sur la globalité de l’être et non pas sur une catégorie donnée de troubles. Il faut en effet prendre en compte tout à la fois, le cognitif, le sensoriel, l’hépatique, les problèmes articulaires ou de tension, mais aussi l’aspect social. Depuis quelques années la gériatrie est une spécialité en plein essor et qui nécessite de plus en plus de praticiens.
Le changement d’état d’esprit est donc incontournable, on ne veut plus parler de personnes âgées, on parle du « bien vieillir » et c’est tant mieux.

Un diplôme universitaire

L’engouement pour la médecine anti-âge se traduit dans les formations universitaires. Un diplôme sanctionne depuis 2006 un cursus de « médecine morphologique et anti-âge ». La formation se fait dans trois universités, à Montpellier, à Paris et à Lyon. Un diplôme universitaire reconnu par le conseil de l’ordre des médecins.

Le top des aliments anti-âge

• Commencez la journée avec un fruit.

• Consommez de l’ail tous les jours (idéal pour les risques cardiovasculaires ou le cancer).

• Consommez quotidiennement du chocolat noir, deux carrés par jour.

• Pensez à prendre un verre de vin rouge par jour (le vin rouge est le plus riche en polyphénols).

• Si envie de grignoter, pensez aux pruneaux, aux grenades, très riches en antioxydants, ou à une poignée d’amandes.

• Privilégiez la consommation d’huiles vierges première pression à froid. Huile d’olive notamment.

• Le must : Une alimentation vivante avec des produits frais et de saison, qualité biologique de préférence : légumes et fruits à volonté !

• Parsemez vos salades salées et sucrées de graines de lin (très riches en oméga3).

• Ajoutez des raisins secs à vos cakes (source de sélénium, très efficace pour maintenir la peau ferme).

• Buvez beaucoup d’eau hiver comme été.

• Souriez autant que vous le pouvez

L’avis de l’expert : Marion Kaplan pionnière des thérapies quantiques en France

Quand je lui pose la question à propos des médecines dites anti-âge, la première phrase de Marion Kaplan a été la suivante : On ne pourrit pas avec l’âge vous savez, cela n’a pas de sens, aujourd’hui je suis en meilleure santé que quand j’avais vingt ans ».
Pour Marion Kaplan, l’auteure de l’ouvrage « Rajeunir ? », parler d’anti-âge est une bêtise en soi, car personne ne peut arrêter la marche du temps, on vieillit, c’est une chose naturelle. La chose qui n’est pas naturelle par contre c’est de tomber malade parce qu’on a vieilli !
« L’expression même anti-âge est une expression marketing. Elle cache la volonté de vendre plein de produits destinés à arrêter le temps, pour avoir toujours 20ans. Ce n’est pas possible, ni souhaitable d’ailleurs. Je préfère donc parler de « Médecine Santé » plutôt que de médecine anti âge, et pour moi le facteur principal reste la nutrition, la qualité de ce que nous avalons tous les jours. Nous l’oublions trop souvent.
Aujourd’hui il y a un intermédiaire entre nous et l’aliment, c’est l’industrie agro alimentaire…Je n’ai jamais compris l’intérêt de consommer un aliment dans une boite de conserve ou dans une barquette surgelée, alors qu’on peut faire son marché toutes les semaines, faire la cuisine chez-soi, bien manger et se régaler en plus.
Il n’y a d’ailleurs pas d’intérêt à cela me semble t-il, autre que les intérêts de l’industrie de l’agroalimentaire. On oublie souvent qu’on peut faire un bon repas en 30 minutes à peine, juste à la vapeur. Une cuisson qui permet de préserver tous les bienfaits santé des aliments.
Il faut rappeler que plus un aliment est conservé, transformé et traité par une batterie de conservateurs et agents chimiques, moins il peut faire du bien. Car les aliments ce n’est pas que des calories, mais d’abord des vitamines et des enzymes. Ce sont elles qui donnent la vie. La vie donne la vie, la mort donne la mort. C’est tout simple. Lors de notre dernier congrès « quantique planete » (les 16 et 17 novembre à Reims) nous avons invité le célèbre Pierre Rabhi et qui a cette phrase très pertinente  ‘Avant on se disait Bon appétit, maintenant il faut se dire Bonne chance !’. Nous mangeons tellement mal…
Je veux donc insister sur le fait que « le bien vieillir » dépend de nous. Il suffit de regarder ces personnes si rayonnantes et si bien portantes comme Hugues Aufray ou Jean d’Ormesson et qui aiment la vie plus que tout ».

Rajeunir ?

La jeunesse ne s’achète pas, elle s’apprend et se « cultive »
Livre guide de Marion Kaplan et de Valerie LAMOUR, une petite bible de 400 pages où les auteures donnent les recettes du bien vieillir. Le point d’interrogation (Rajeunir ?) traduit aussi une réflexion plus profonde sur le sens du temps, pour quoi ne pas accepter le temps qui passe, pourquoi ne pas accepter son âge tout simplement, en vivant pleinement l’instant présent et en respectant son corps. Une question de choix alimentaires quotidiens. 400 pages, 21 euros, Editions Robert Laffont.

Santé Naturelle Mag

Commentaires