lundi, novembre 19, 2018
Au QuotidienSport

Marche consciente marchez, respirez, renouez avec l’Univers

marche-consciente-marchez-respirez-renouez-avec-lunivers
marche-consciente-marchez-respirez-renouez-avec-lunivers
95views

Nous marchons tous sur des distances plus ou moins importantes quotidiennement. Mais ce faisant, prenons nous conscience de notre respiration, de notre corps et de l’environnement qui nous entoure ? La marche consciente nous permet, à travers des exercices de respiration simples et un brin de spiritualité de retrouver tout le plaisir que nous procurent nos pas dans la nature ou même en milieu urbain.

Vaincre la peur du vide et du silence, engager des échanges avec l’environ- nement et harmoniser notre rythme avec celui de la Terre, telles sont les promesses de la marche consciente. Pour ce faire, il nous faut quelques exercices d’échauffement et une synchronisation entre la respiration et la marche. La marche consciente est d’ailleurs un excellent exercice pour préparer une ran- donnée. Pratiquée de manière régulière, elle nous permet d’adopter une meilleure hygiène de vie dont les bienfaits se ressentent tant sur un niveau physique et psychologique que sur le plan de la spiritualité.

Marche consciente pour qui, pourquoi ?

Toute personne ayant l’usage de ses jambes peut pratiquer la marche consciente. Il ne s’agit nullement d’une compétition à qui marchera plus ou plus vite, mais d’un moment intime où chacun renoue avec l’Univers et trouve son propre chemin libérateur. La qua- lité prime sur la quantité et il n’est donc pas nécessaire d’être un sportif confirmé pour se mettre à cette discipline aux multiples bienfaits. A la clé, apaisement du mental, amélioration de la relation à soi-même et de la circulation de l’énergie vitale. Sur le plan physique, une pratique régulière de la marche consciente permet d’augmenter progressive- ment les distances parcourues sans fatigue ni essoufflement grâce à une meilleure oxygénation de l’organisme. En effet, autant la marche que la respiration sont des gestes accomplis par l’Homme depuis l’aube des temps. Les synchroniser, en être pleinement conscient, permet de communier avec nos racines pro- fondes et de renouer avec notre nomadisme.

Dans la pratique

Pouvant être pratiquée autant en pleine nature qu’en milieu urbain, la marche consciente se base sur un rythme simple de synchronisation entre la marche et la respiration. Nous pouvons tous tenter l’expérience, sur un terrain plat. Première étape, inspirer par le nez sur les 3 premiers pas tout en gardant l’air dans les poumons au 4e pas pour l’expirer sur les 3 pas suivants (toujours par le nez). Les poumons doivent ensuite rester vides sur le 8e pas. Ne vous reste plus qu’à recommencer le cycle autant que votre condition physique vous le permet tout en comptant mentalement vos pas. Cette optimisation de l’utilisation des capacités pulmonaires permet d’augmenter considérablement la quantité d’oxygène reçue par les globules rouges et toutes les cellules du corps.

Commentaires