samedi, mars 23, 2019
Huile EssentielsSanté Naturelle

Les huiles essentielles pour soulager un état grippal

Les huiles essentielles pour soulager un état grippal
Les huiles essentielles pour soulager un état grippal
116views

Les huiles essentielles constituent un remède de choix pour soulager un état grippal. En effet, elles sont à la fois anti-infectieuses, antivirales et elles stimulent le système immunitaire. Quelles huiles essentielles utiliser en cas de grippe ou de syndrome grippal ?

Mode d’emploi des huiles essentielles en cas de grippe

En cas de grippe, les huiles essentielles (HE) sont très efficaces si elles sont correctement employées. La première chose à faire est d’intervenir le plus rapidement possible, dès que les premiers symptômes apparaissent. Il s’agit d’une phase d’attaque primordiale. Par ailleurs, il faut utiliser de grandes doses d’huiles essentielles par voie cutanée (nous allons voir lesquelles). Dans un second temps, une phase de maintien sera mise en place pour terrasser le virus ou pour l’empêcher de s’installer. On aura recours à au moins trois huiles essentielles capables d’agir sur tous les aspects du syndrome grippal : une qui aura une action antivirale, une qui exercera une action expectorante, une autre qui jouera un rôle anti-inflammatoire.

Les premières huiles essentielles en début de grippe

La phase d’attaque à mettre en place dès l’apparition des premiers symptômes peut combiner les HE de gingembre, de ravintsara et de tea tree. Mélangez 10 ml de chacune de ces trois huiles dans un flacon de 30 ml et agitez-le vigoureusement. Utilisez jusqu’à un tiers de ce mélange (10 ml chez l’adulte ou trois fois moins chez les enfants de plus de 7 ans) en en étalant en bonne quantité sur la poitrine et toute la hauteur du dos (attention chez les personnes qui présentent des troubles cutanés). Massez pour faire pénétrer les huiles essentielles. Par la suite, appliquez 30 gouttes du mélange (15 chez l’enfant) toutes les demi-heures sans jamais en mettre deux fois de suite au même endroit. Vous pouvez varier les sites d’application : les poignets, la plante des pieds, le thorax, le dos, etc. Espacez progressivement en fonction de l’amélioration de l’état grippal. Si le lendemain vous présentez toujours les mêmes symptômes, vous pouvez renouveler cette technique.

Huiles essentielles à envisager en cas d’état grippal

Les trois HE qui viennent d’être citées sont idéales en cas d’état grippal. Néanmoins, vous pouvez également avoir recours à d’autres huiles telles que celles de : – pin sylvestre, qui est expectorante mucolytique, décongestionnante respiratoire, anti-infectieuse, anti-inflammatoire et analgésique et qui s’utilise en diffusion ou en massage ; – d’eucalyptus radié, qui est expectorante, antitussive, antivirale et qui stimule le système immunitaire et qui peut s’employer en inhalation ou en massage (diluée dans une huile végétale) au niveau de la gorge ; – de niaouli, qui est anti-infectieuse, antivirale et antibactérienne et qui est à utiliser en synergie avec l’HE de ravintsara (une goutte de chaque huile en massage au niveau du thorax) ;- de thym à thymol, qui est une HE antibactérienne, antifongique, antivirale et antiparasitaire parmi les plus puissantes et elle est également expectorante ; on l’utilise de préférence dans une cuillerée de miel, car elle peut être irritante pour la peau (et elle est formellement contre-indiquée chez les enfants et les femmes enceintes).

E-santé

Commentaires