jeudi, juin 27, 2019
MaladiesSanté des Dents

Les bons gestes du brossage des dents, caries, bains de bouche

Les bons gestes du brossage des dents, caries, bains de bouche
Les bons gestes du brossage des dents, caries, bains de bouche
101views

L’hygiène de la bouche : rien de plus simple, en principe… Sauf au rayon brosses à dents lorsqu’il s’agit de choisir la meilleure, et là, on est perdu !

Parce qu’au fond, qui connaît exactement le bon rythme et la durée idéale pour un brossage de dents réussi ? Ou encore à partir de quel âge il faut utiliser du dentifrice ?

Prendre soin de ses dents, de sa gencive, de son haleine, prévenir les caries… Voici les  bons gestes du quotidien à adopter en famille dès le plus jeune âge.

Un brossage de dents réussi

  • On le répète : Il faut se brosser les dents !

Le brossage des dents est primordial pour l’hygiène des dents et des gencives. Il évite la formation de ce qu’on appelle la plaque dentaire, qui donne un aspect de matière jaunâtre sur les dents.

Il permet d’éliminer les bactéries et les débris alimentaires. Sans brossage, les dents deviennent de plus en plus sales et vulnérables, on observe la formation de caries, et les gencives s’infectent, donnant lieu à une gingivite.

Il est actuellement préconisé de se brosser les dents 2 fois / jour, matin et soir, et ce durant 2 minutes à chaque fois.

  • Le bon âge pour commencer

Il faut débuter les soins de la bouche dès le début de la vie, chez le bébé, même en l’absence de dents :

Dr Anne-Lise CASTAN, chirurgien-dentiste à Corbeil-Essonnes (91) : « Il faut nettoyer l’intérieur de la bouche des nourrissons avant même l’apparition des premières dents de lait, à l’aide d’une compresse enroulée autour du doigt, puis continuer les soins lorsque les premières dents apparaissent, entre 6 et 12 mois, toujours avec une compresse ou bien avec une petite brosse à dents de doigt. »

  • Du dentifrice dès l’âge de 2 ans
VOIR PLUS:  Allergie à la poussière : 3 symptômes respiratoires à connaître

Le brossage dentaire avec brosse à dents et dentifrice est préconisé à partir de 24 mois, quand l’enfant a toutes ses dents de lait ou presque (notamment ses molaires) : il faut mettre du dentifrice (adapté à l’âge de l’enfant) à l’état de trace uniquement puisque, jusqu’à l’âge de 5 ans environ, l’enfant ne sait pas cracher !

Il est à noter qu’il y a du fluor dedans, fluor que l’on n’administre plus systématiquement en supplément par la bouche comme auparavant.

  • Les qualités d’une bonne brosse à dents

Il faut tout d’abord une brosse à dents adaptée : une brosse à dents électrique est intéressante parce que le geste de brossage des dents est plus aisé.

Par ailleurs, la petite tête ronde de la brosse se faufile parfaitement dans les recoins de la bouche. Néanmoins, la grosseur de son manche en fait un outil peu adapté pour les enfants.

Il faut également supporter les vibrations, qui ne conviennent pas à tout le monde.

Dr Castan : « Une brosse à dent classique peut tout à fait suffire pour peu qu’on la choisisse medium ou souple, mais en aucun cas dure, car elle raye alors l’émail et entraîne une rétraction de la gencive !

Il faut changer de brosse à dents en moyenne tous les trois mois (voire même avant si les poils rebiquent). »

Garantir une haleine fraîche

  • Ne pas oublier la langue

Un brossage efficace, effectué également au niveau de la zone de jonction entre les dents et la gencive, face externe et face interne, est primordial, mais insuffisant.

Il faut aussi penser à brosser la langue sur laquelle sont présentes des bactéries produisant des composés volatiles sulfurés responsables de mauvaises odeurs.

  • Éliminer les déchets

Enfin, des débris alimentaires s’accumulant dans les espaces inter-dentaires peuvent être en cause. Il faut parfois s’armer de fil dentaire pour un nettoyage efficace si la brosse à dent ne suffit pas. (à ne pas utiliser cependant chez le jeune enfant dont les gencives sensibles vont saigner).

VOIR PLUS:  Le cancer du poumon est beaucoup plus mortel chez les femmes

Dr Castan : « Il est intéressant de noter que, ponctuellement, quand on ne peut pas se brosser les dents, l’utilisation d’un chewing-gum sans sucre peut dépanner, parce qu’il entraîne une hyper salivation avec élimination des déchets présents dans la bouche, faisant ainsi un effet « chasse d’eau » ! »

  • Les bains de bouche contre les bobos

L’utilisation du bain de bouche est très intéressante, notamment lors d’une inflammation gingivale ou en présence d’une petite plaie ou d’aphtes intra-buccaux.

  • Se faire soigner ses caries

Mais la mauvaise haleine peut aussi être le fait d’une dent cariée creuse faisant « garde-manger » ou de bourrages alimentaires liés à un déchaussement des gencives : il faudra alors avoir recours au chirurgien-dentiste sans attendre.

Le chirurgien-dentiste, notre meilleur allié pour une bouche saine

  • Se rendre régulièrement chez le dentiste

En règle générale, il est conseillé de prendre rendez-vous chez son dentiste une fois par an.

Il vérifiera l’état de vos dents et de vos gencives, soignera d’éventuelles caries, et retirera le tartre qui n’est autre que de la plaque dentaire qui s’est calcifiée (à ce stade, le brossage ne peut plus en venir à bout).

De Castan : « Une première visite est indiquée vers l’âge de 3 ou 4 ans, pour une prise de contact. Afin que l’enfant identifie le professionnel responsable de la santé dentaire (avant l’entrée en maternelle, l’enfant est peu habitué à rencontrer des adultes qu’il ne connait pas).

Il peut être nécessaire de voir son dentiste une fois tous les six mois dans certains cas particuliers, notamment pour les personnes plus fragiles telles que les personnes âgées, les femmes enceintes, des personnes immunodéprimées qui sont plus à risque de faire une infection dentaire.

VOIR PLUS:  Les symptômes du cirrhose et du cancer du foie

Il faut bien savoir qu’une infection dentaire mal soignée peut à terme évoluer vers une septicémie avec des conséquences graves. »

De même, les adolescents porteurs de bagues doivent avoir une hygiène dentaire encore plus rigoureuse car il y a un risque augmenté de carie.

  • Conseils anti-caries du Dr Castan

Bien sûr, en premier lieu, quand on pense « caries », on pense « sucre » et donc on sait qu’il faut éviter de manger trop de bonbons, gâteaux, et autres friandises.

Mais il faut aussi se méfier des pâtes, des pommes de terre, des chips, des bananes, de tous les sucres lents, ces aliments à base d’amidon qui sont également des glucides pourvoyeurs de caries !

Il ne faut surtout pas laisser dormir un bébé avec un biberon de lait ou d’eau sucrée dans son lit pour éviter le « syndrome du biberon », soit des caries dentaires multiples compliquées à soigner par la suite.

Il faut limiter tous les sodas également, notamment chez l’enfant dont les dents de lait sont plus fragiles que les dents définitives du fait d’un émail moins minéralisé.

Mais, ceci dit, les sodas « light » sont à éviter aussi car, même s’ils contiennent des « faux sucres » non cariogènes, ils sont très acides, ce qui est très nocif pour les dents et responsable de caries, tout comme un excès de sauce vinaigrette.

Enfin, on n’a pas tous la même flore buccale, donc pas tous les mêmes bactéries en bouche : il faut éviter au maximum de s’échanger les brosses-à-dents !

E-santé

Commentaires