mercredi, novembre 21, 2018
Huile EssentielsSanté Naturelle

Les 1001 saveurs de l’huile

Les 1001 saveurs de l’huile
Les 1001 saveurs de l’huile
139views

Les huiles sont des éléments incontournables de nos cuisines. Utilisées en assaisonnements ou en matières grasses pour la cuisson, elles sont aussi riches en bienfaits qu’en goût. Elles nous fournissent, par ailleurs, de bonnes teneurs en acides gras essentiels. Notre corps a grand besoin d’acides gras essentiels. Néanmoins, il n’est pas capable d’en produire. C’est pourquoi il est très important que notre alimentation nous en apporte de manière régulière et qualitative. Les graines végétales et les huiles qui sont fabriquées à partir de ces dernières constituent d’excellentes sources d’acides gras essentiels. Les huiles apportent, en plus, une variété de saveurs. Petit tour d’horizon des principales huiles alimentaires et de leurs vertus…

L’huile d’olive

La reine des huiles alimentaires, c’est, bien sûr, l’huile d’olive. Ses vertus sont multiples et le surcroît de goût qu’elle apporte à nos plats, avec des parfums différents en fonction des variétés, en font l’huile la plus populaire et l’une des plus anciennes. L’huile d’olive, c’est l’aliment de base du régime méditerranéen. Elle est très riche en acide oléique, un acide gras polyinsaturé qui en a d’ailleurs emprunté le nom. L’huile d’olive contient des oméga 3 et davantage d’oméga 6. On l’emploie en assaisonnement, mais aussi pour les cuissons. Il faut toutefois veiller à ne pas la chauffer au-delà de 180°C, sous peine de voir ses vertus nutritives s’étioler. Elle accompagne aussi bien les plats de poissons que de viandes, pâtes et fruits de mer.

L’huile de tournesol

L’huile de tournesol est davantage utilisée pour la friture et la cuisson en général que pour l’assaisonnement. Elle possède un goût neutre, ainsi qu’une texture fluide. L’huile de tournesol est assez bien pourvue en acides gras essentiels et en vitamine E.

L’huile d’arachide

L’huile d’arachide est particulièrement indiquée pour la friture, car elle peut être chauffée jusqu’à 230°C. Elle peut également être utilisée froide pour assaisonner différents types de plats, offrant sa richesse en acides gras mono-insaturés. Ces derniers y sont présents dans des proportions supérieures à celles des acides gras polyinsaturés. Attention toutefois, cette huile est évidemment déconseillée aux personnes allergiques à l’arachide.

L’huile de colza

L’huile de colza s’utilise plutôt froide. Elle est employée en assaisonnement, accompagnant aussi bien les crudités que les viandes et poissons grillés. Il est toutefois possible d’utiliser l’huile de colza pour les cuissons à température modérée, comme pour les légumes à la poêle, par exemple, ou les poissons à la chair particulièrement délicate. L’huile de colza contient plus d’oméga 3 que d’oméga 6, ce qui est profitable à notre santé en rééquilibrant les apports d’acides gras.

L’huile de noix

L’huile de noix est celle dont la saveur est la plus fruitée. On l’utilise surtout en assaisonnement : elle confère ainsi aux salades et aux légumes un goût très prononcé, apprécié par bon nombre de fins gourmets. L’huile de noix n’est pas destinée à la cuisson. Sous l’effet de la chaleur, elle s’oxyde assez rapidement.

Santé Naturelle Mag

Commentaires