lundi, décembre 10, 2018
Au QuotidienSanté Mentale

Le test psychotechnique : comment se préparer ?

Le test psychotechnique : comment se préparer
Le test psychotechnique : comment se préparer
94views

Un test psychotechnique est ce qui sert, de nos jours, à valoriser nos diplômes et concrétiser nos compétences, lors d’un entretien d’embauche. Il sert à déterminer la personnalité de l’employé éventuel et sa valeur d’ajout à l’entreprise qui l’embauche.

Qu’est-ce qu’un test psychotechnique ?

Le test psychotechnique est une mise en expérimentation qui renseigne sur la personnalité de l’examiné et permet de cerner son profil et le degré de son adaptabilité au milieu auquel il appartiendra.

Les composantes d’un test psychotechnique

Le test psychotechnique se distingue par ses différentes formes :

  • Un test psychologique : focalise sur les émotions, examine donc notre quotient émotionnel, c’est-à-dire notre adaptabilité à la vie collective et la gestion de notre réactivité.
  • Un test d’intelligence : évalue notre capacité à résoudre les problèmes et gérer leur complexité ainsi que digérer les règles et les respecter.
  • Un test projectif : une manière globale d’évaluer globalement la personnalité de l’examiné. Une des plus célèbres composantes est l’interprétation des dessins.

Comment s’habiller pour un test psychotechnique ?

Un test psychotechnique exige une présence vestimentaire présentable : il faut écarter les tendances street comme les jeans déchirés, ou les habits en jeans en général. Il faut aussi se méfier de tout t-shirt avec représentation de n’importe quel genre, des tatous et piercings apparents ainsi que les baskets. Il faudrait aussi éviter les couleurs vives et les tissus fleuris. Il est conseillé de s’habiller formellement, sans pour autant éradiquer sa propre personnalité. Le test psychotechnique n’est pas une représentation théâtrale, comme plusieurs le pensent, il est en lui-même, une forme d’adaptation à une nouvelle circonstance.

Comment se comporter lors du test psychotechnique et comment répondre ?

Le test psychotechnique évalue, effectivement, la psychologie de l’examiné. Une guerre de nerfs est discrètement imposée. Pour y réussir, il faudra :

  • Eviter les extrêmes : être trop spontané vous fera tomber dans des pièges dissimulés. Etre trop crispé révèlera vos peurs.
  • Au début du test, posez vos mains sur le bureau où vous vous tenez. Une fois vous vous sentez à l’aise, exprimez-vous avec vos mains, gesticulez vos idées tout en gardant votre mesure.
  • Il est important et crucial de respirer profondément avant de répondre : le stress pourrait causer des soupirs brusques qui interrompront vos phrases et feront vibrer vos cordes vocales.
  • Le sourire est impératif. Il est également nécessaire de bien saluer votre examinateur et prendre congé convenablement.
  • Vos réponses devraient être courtes, claires et concises pour ne pas tomber dans des pièges qui pourront vous coûter votre carrière.
  • Il est conseillé d’éviter les blancs dans votre discours : utiliser les connecteurs logiques et introduire brièvement vos idées pourraient vous aider.
  • Avant le test psychotechnique, même s’il serait futile de le mentionner, il est conseillé de bien faire sa toilette (le stress pourrait vous faire uriner plus que l’habitude). Il est, pareillement, conseillé de bien manger pour éviter les hypoglycémies.

Des solutions naturelles pour lutter contre le stress la veille d’un test psychotechnique

  • Un exercice de respiration rythmée, ou la respiration de l’abeille : Il faut être assis ou allongé sur le dos, fixez un objet de vos yeux pour les fermer finalement afin de diminuer l’anxiété visuelle. Relaxez les muscles de votre corps en prenant la position adéquate. Inspirez profondément par le nez, et expirez par la bouche en produisant un bourdonnement d’abeille qui agira directement sur votre moelle épinière et cortex cérébral (siège des émotions) à travers la vibration sonore. Cet exercice durerait 5 à 10 minutes.
  • Les infusions de plantes : Passiflore, Californie et tilleul ont des effets anxiolytiques et sédatifs. Il suffit de 50g de chacun avec de l’eau bouillante pour créer une infusion relaxante, à boire 4 à 5 fois en dehors des repas.

Les solutions bio pour lutter contre le stress demeurent les plus efficaces, sauf que la préparation psychologique au test psychotechnique n’est pas d’une moindre importance.

Santé Naturelle Mag

Commentaires