lundi, novembre 19, 2018
Anti-stressMaladies

Le millepertuis contre la dépression

Le millepertuis contre la dépression
Le millepertuis contre la dépression
109views

Depuis l’Antiquité, le millepertuis fait partie des plantes les plus utilisées en médecine. Aujourd’hui, il a surtout construit sa renommée autour de sa faculté à soulager les formes légères de dépression et de troubles de l’humeur. Il représente une précieuse alternative pour tous celles et ceux qui préfèrent les méthodes naturelles de phytothérapie aux antidépresseurs classiques, qui s’accompagnent souvent d’effets secondaires.

On estime que plus de 15% des Français souffrent de dépressions légères. Ces personnes ont besoin d’une prise en charge rapide. Autrement, ce qui n’était qu’un état dépressif passager ou mineur pourrait donner lieu à une forme plus grave de dépression. Pour faire face à ces troubles, on a le plus souvent recours aux antidépresseurs qui apportent leurs lots d’effets secondaires. Mais le millepertuis offre une alternative plus douce et moins contraignante, et surtout plus naturelle à ces médicaments.

Hypericum perforatum : le porte-drapeau des millepertuis

Pour être précis, le terme millepertuis désigne un total de quatre cents 400 espèces qui poussent un peu partout dans le monde, à l’exception des régions aux conditions climatiques extrêmes, comme les régions désertiques ou les zones polaires, par exemple.

De manière courante, lorsque l’on parle de millepertuis, l’on fait principalement allusion à une seule espèce : Hypericum perforatum, qui est utilisée pour ses vertus médicinales reconnues.

Une efficacité reconnue contre les dépressions légères

Depuis des millénaires, le millepertuis fait office d’ingrédient principal d’une mixture aux propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antalgiques ; ses sommités macèrent dans de l’huile d’olive et le mélange est exposé au soleil pendant une vingtaine de jours, se colorant progressivement.

Aujourd’hui, c’est surtout contre les formes légères de dépression que l’on a recours aux propriétés du millepertuis. Ce dernier se substitue en effet avec succès aux antidépresseurs classiques, qui s’accompagnent trop souvent d’effets secondaires parfois lourds, ce qui en fait un élément de soin naturel fort appréciable.

Les extraits de millepertuis sont essentiellement prescrits en cas de dépression légère à modérée, de troubles psychosomatiques, pour soulager les symptômes de la ménopause (en association avec l’actée à grappes noires) ou encore l’agitation nerveuse.

Une plante à utiliser toutefois avec une grande prudence

Le millepertuis ne doit pas être pris en automédication. C’est au médecin de décider s’il doit être employé et de fixer la fréquence et la nature des prises.

D’autant plus qu’il est dangereux de l’associer à plusieurs types de traitements tels que les contraceptifs oraux, les antimigraineux de la famille des triptans, ainsi que les médicaments contenant de la ciclosporine ou de la phénytoïne.

Prudence, donc, avec le millepertuis.

Santé Naturelle Mag

Commentaires