lundi, décembre 10, 2018
Au QuotidienSanté Mentale

La méditation, un moyen pour gérer l’anxiété

La méditation, un moyen pour gérer l’anxiété
La méditation, un moyen pour gérer l’anxiété
250views

« Nulle part, en effet, l’homme ne retrouve de plus tranquille et de plus calme retraite que dans son âme » Marc Aurel.

L’homme moderne est assailli d’informations. Pour la plupart, elles sont inutiles. Cette hyperstimulation et le fait d’être toujours « connecté » épuisent le cerveau qui va générer du stress, voire associée à d’autres causes, de l’anxiété. Heureusement depuis toujours la méditation a été conseillée : philosophes, mystiques et aujourd’hui, scientifiques ne cessent d’en vanter les vertus.

Qu’est-ce que méditer ?

La méditation a été définie par J.L CRAVEN comme « un groupe de techniques reconnues comme permettant de rehausser certaines habiletés telles la concentration, la régulation des états conscients et la conscience de soi. » Cette technique de détente et de concentration très ancienne permet de maîtriser ses agitations internes et de les dépasser pour accéder au lieu de silence et de constance en soi.

Les différentes formes de méditation

Selon ce que nous recherchons à atteindre et selon notre personnalité, certaines formes de méditation nous conviennent plus que d’autres :

La méditation active : Elle est la plus moderne des formes de méditation et est recommandée aux personnes qui se sentent mieux quand elles bougent. Il s’agit de se concentrer sur l’activité physique qui accompagne notre activité mentale. Il peut s’agir de marcher ou de danser sur un rythme musical qui favorise la méditation (des musiques bien spécifiques sont proposées aujourd’hui). On fait le vide dans notre esprit et on écoute notre corps. Elle est efficace pour se libérer de l’énergie négative emmagasinée tout au long de la journée.

La méditation transcendantale : Cette technique en revanche, se base sur le principe suivant ; il s’agit de répéter une syllabe ou un mot jusqu’à l’atteinte d’un état de détachement de ses propres pensées. Peu à peu elle régule le rythme cardiaque et donc notre respiration. Elle nécessite d’être assisté.

La méditation de pleine conscience ou mindfullness : C’est celle qui est la plus recommandée pour agir contre le mauvais stress et l’anxiété et sa technique est des plus simples : il s’agit de se focaliser sur le moment présent, on est à l’affut des sons qu’on entend, des odeurs, des sensations qui nous effleurent et des émotions qu’on ressent et ceci distinctement. On renonce au jugement et à l’attente, on accepte tel quel ce qui vient. « On observe et on éprouve » en dira Christophe ANDRÉ, professeur et médecin ayant travaillé sur la question. Cette méthode aux origines orientales est de plus en plus pratiquée dans le monde occidental, car sa vertu thérapeutique ne cesse de surprendre les professionnels de la santé mentale (notamment dans les cas d’anxiété et de dépression).

La méditation, un anti-stress

Comme nous l’avons dit, si vous êtes souvent stressés, la méditation de pleine conscience est celle qui vous est la plus adaptée, car elle ne nécessite pas d’être dans un cadre spatio-temporel bien précis. Au contraire, elle peut vous accompagner où que vous soyez : embouteillage, trajet, moment d’attente. Vous pouvez la pratiquez même pendant de courtes durées (5 min) surtout qu’on sait que le stress nous prend sans crier gare. Durant ces périodes de présence à soi on se recharge en énergie positive : c’est ce qui va permettre une fois « reconnecté » de repartir d’un bon pied et de relativiser.

Les psychologues s’accordent sur le fait que lorsqu’on se focalise sur le futur ou le passé cela peut générer du stress. Réapprendre à vivre l’instant présent, à s’ouvrir à l’inconnu en résistant au besoin de contrôle diminue le stress et réinstalle une harmonie entre votre esprit, votre corps et le monde qui vous entoure.

Santé Naturelle Mag

Commentaires