dimanche, août 18, 2019
Anti-stressDiabèteMaladies

La liaison entre le diabète et la dépression

La liaison entre le diabète et la dépression
La liaison entre le diabète et la dépression
172views

Le diabète et la dépression sont deux maladies fréquentes… et fréquemment présentes chez une même personne. Une étude américaine menée sur plusieurs milliers de femmes vient de montrer que souffrir de diabète augmente le risque de dépression, et inversement.

Diabète et dépression augmentent le risque… de dépression et de diabète

Le premier enseignement de cette étude publiée fin 2010 est que les femmes qui souffrent de diabète voient leur risque de développer une dépression augmenter de 29 %, même quand on tient compte des autres facteurs de risque de la dépression. Et si le diabète est suffisamment grave pour justifier un traitement à l’insuline, le risque augmente plus encore, de 53 % ! Parallèlement, les femmes qui sont déprimées ont un risque de diabète augmenté de 17 %, et celles qui sont sous antidépresseurs, un risque augmenté de 25 %. Là aussi, on avait écarté d’autres facteurs de risque tels le surpoids ou la sédentarité.

Il semble donc bien, selon les auteurs, que les deux maladies s’influencent l’une l’autre.

VOIR PLUS:  3 causes possibles du douleur à l'épaule gauche

Selon le Pr Grimaldi dans un article de la revue équilibre pour la Fédération française des diabétiques, « les patients diabétiques sont deux fois plus déprimés que les non diabétiques ».

Diabète et dépression : quel est le lien ?

Toujours selon les auteurs, le stress pourrait être le lien entre dépression et diabète, puisque le cortisol, l’une des hormones du stress, intervient aussi dans la manière dont notre organisme consomme le sucre et la manière dont il stocke les graisses – deux facteurs importants dans le développement d’un diabète. Cependant, d’autres relations, moins novatrices, sont évoquées par d’autres spécialistes. En effet, une personne qui souffre de diabète a de bonnes raisons d’être déprimée puisque cette maladie, même si elle peut aujourd’hui être prise en charge avec succès, reste une affection chronique qui a souvent un impact sur la qualité de vie. Par ailleurs, les personnes qui souffrent de dépression ont tendance à prendre moins soin de leur santé, ce qui augmente le risque de souffrir de diabète. Il faut aussi dire qu’avec deux maladies aussi fréquentes que le diabète et la dépression, une certaine quantité de personnes qui souffrent des deux doit être attendue.

E-santé

Commentaires