mercredi, novembre 21, 2018
GrossesseMaman-Bébé

Grossesse et travail : l’essentiel à savoir

Grossesse et travail : l’essentiel à savoir
Grossesse et travail : l’essentiel à savoir
115views

Pendant la grossesse, vous devez vous occuper de votre santé, de votre bébé, de sa chambre, de son trousseaux,…vous ne savez pas où donner de la tête. Mais malgré cette charge déjà importante vous devez vous renseigner sur les premières démarches à faire et sur les droits qui vous protège au travail.

Enceinte, les premières démarches administratives

Les femmes enceintes bénéficient d’un ensemble d’aides liées à leur maternité, quelle que soit leur situation financière et familiale. Mais pour cela elles doivent entreprendre certaines démarches à temps.

Pour commencer, il faut visiter votre gynécologue, un médecin généraliste ou une sage femme avant la fin du 3ème mois de grossesse. Ceci, on conseille souvent aux futures mamans de le faire avant la fin du deuxième mois. Cette visite est nécessaire déjà pour confirmer votre grossesse, pour faire votre première échographie et pour déterminer votre date de terme à savoir la date prévue d’accouchement. Elle est aussi importante parce que vous allez obtenir le document en 3 volets intitulé « Premier examen prénatal ».

Par la suite vous devez déclarer votre grossesse avant la fin de la 14ème semaine à la Caisse d’Assurance Maladie (CPAM) et à votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Le feuillet rose du document sera adressé à la caisse d’assurance Maladie. Vous pouvez adjoindre les feuilles de soins correspondants aux examens médicaux que vous avez déjà passés pour obtenir la prise en charge du suivi de la grossesse et de l’accouchement. Les deux volets bleus restants seront quant à eux adressés à votre Caisse d’Allocations Familiales.

Si vous avez dépassé les 14 semaines de grossesse sans faire ses déclarations, adressez-vous à votre Caisse d’Allocations Familiales au plus vite pour connaitre la marche à suivre.

Légalement, aucun délai n’est fixé pour déclarer votre grossesse à votre employeur. On conseille, toutefois, de le faire avant la fin du 4ème mois pour bénéficier d’aménagements d’horaires prévus dans la convention collective et de la protection sociale. La déclaration de grossesse à l’employeur doit se faire par lettre accompagnée d’un certificat médical indiquant votre date présumée d’accouchement.

Grossesse et travail : l’essentiel à savoir

Le code du travail ainsi que le code pénal ont prévu un ensemble de dispositions pour protéger la femme enceinte.

Elle bénéficie d’une protection légale contre le licenciement pendant la grossesse. Elle ne peut être licenciée que dans deux cas : pour faute grave non liée à l’état de grossesse ou pour motif économique comme la fermeture de l’entreprise. Précisons que le licenciement ne peut être notifié pendant la période de suspension de contrat de travail consécutif au congé maternité même pour ces deux cas.

Elle peut, cependant, démissionner de l’entreprise sans devoir respecter un délai de préavis. La femme enceinte peut déposer sa lettre de démission quand elle en a besoin. Elle a aussi le droit de demander une mutation temporaire à un poste de travail plus reposant et plus adéquat par rapport à sa grossesse.

Pour effectuer tous ses contrôles médicaux obligatoires durant la grossesse, l’employée enceinte bénéficie d’autorisation d’absence. Son salaire ne sera pas diminué à cause de ces absences.

Parce qu’elle a fait la démarche de déclarer sa grossesse à son employeur, la femme enceinte peut connaître les dates clé de son congé de maternité. Rappelons que le congé maternité se décompose en une période prénatale et une période post-natale. La durée du congé prénatal et du congé postnatal dépend de la nature de la naissance et du nombre d’enfants. Dans certaines entreprises, les conventions collectives peuvent prévoir des durées plus longues que les durées minimales prévues par le Code du travail.

La liste des examens médicaux obligatoires comprend le premier examen prénatal au cours duquel est remis le formulaire de déclaration de grossesse, puis les 6 autres examens mensuels qui suivent.

Santé Naturelle Mag

Commentaires