mercredi, février 20, 2019
Au QuotidienMédecine Esthétique

Cosmétique fait maison Apprendre les ABC

Cosmétique fait maison Apprendre les ABC
Cosmétique fait maison Apprendre les ABC
38views

La tendance ne se démentit pas : de plus en plus de personnes passionnées par les trésors de la nature apprennent à fabriquer elles-mêmes leurs propres produits de beauté 100% naturels et BIO. C’est un des secteurs qui affichent une croissance des plus importantes dans une économie qui ne va pourtant pas très bien.Pourquoi fabriquer vos cosmétiques vous-même, quels sont les avantages ? Quels sont les ingrédients et quel matériel de base faut-il avoir chez soi ? Quelles sont les précautions et les règles à respecter ? Suivez-nous, voici les ABC !

Quels avantages à fabriquer vos cosmétiques vous-même ?

Les cosmétiques faits maison ont plusieurs avantages comparés aux cosmétiques conventionnels du commerce. Le retour à la nature vous permet d’avoir chez vous un maximum de vertus des ingrédients naturels purs, sans les méfaits des additifs chimiques utilisés en masse dans l’industrie.

  • Des recettes saines et efficaces

En effet, vos propres recettes contiennent plus de principes actifs que les produits traditionnels qui rajoutent en général des additifs, des parfums de synthèse et des colorants et qui n’apportent qu’un résultat de courte durée.

Quand vous fabriquez vos propres produits, vous êtes sûre qu’ils ne contiennent pas des composants chimiques nocifs tels que les sels d’aluminium, les silicones ou les parabènes.

  • Facile à fabriquer

Même si vous êtes débutante dans ce domaine, lorsque vous disposez de tout ce qui est nécessaire, il vous suffit juste de suivre les recettes et les vidéos explicatives et détaillées qui sont proposées par plusieurs sites et blogs tenus par des passionnés de la cosmétique et de la beauté en général.

  • Une bonne maîtrise du risque d’allergie

En matière de cosmétique naturelle, il est important de savoir éviter les risques liés aux allergies. La formule que vous avez choisie pour un masque ou un gommage doit être testée au creux du pli de la main, et une période d’attente de 24H est préconisée pour être sûr que votre peau n’est pas allergique à un ingrédient donné. Voilà qui vous permettra ensuite d’adapter les ingrédients à mélanger selon vos besoins et votre type de peau en toute sécurité.

  • Des produits sur mesure et personnalisés

Un autre avantage, c’est que vous fabriquez chez vous le produit qui vous fait envie en choisissant la texture et le parfum que vous désirez selon votre problème et votre type de peau et de cheveux. C’est quand même très intéressant d’avoir des produits personnalisés chez soi…

  • Economiques et Economiques

Un des plus gros avantages de la cosmétique fait-maison est le coût. La première fois, vous allez payer des ingrédients de base qui peuvent être réutilisables plusieurs fois. Vous fabriquez également la dose souhaitée sans risque de gaspillage. Vous êtes exemptée des marges imposées par les distributeurs, les frais publicitaires, de packaging et de conditionnement, etc. Vous ne payez que le prix du beurre de karité ou de la cire d’abeille !

Quels sont les ingrédients de base ?

Pour vous lancer dans la cosmétique fait maison, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin, en ingrédients, produits de base et matériel, sur internet. Cela se vend aussi dans les boutiques BIO, dans les grandes surfaces et notamment chez certaines enseignes spécialisées comme aroma-zone.

Au début, optez pour des recettes simples comme un bain d’huile pour les cheveux et des démaquillants à l’huile végétale. Et plus vos connaissances s’élargissent plus vos recettes seront variées.

  • Les Huiles Essentielles

Elles ont plusieurs bienfaits, elles sont antibactériennes, cicatrisantes, dynamisantes, relaxantes, antifongiques, etc. Il faut faire attention à leur dosage car elles sont très concentrées. Parmi les plus utilisées, citons l’huile essentielle d’eucalyptus, celle de citron vert et celle de cannelle. Pour bien les conserver, gardez toujours vos huiles essentielles dans un endroit sec et sombre.

  • Les Huiles Végétales

Elles remplacent parfaitement les produits démaquillants et les crèmes nourrissantes. Quand vous fabriquez des produits fait-maison, vous avez le luxe d’acheter des huiles BIO et de première pression à froid.

Parmi les plus utilisées, l’huile de noyaux d’abricot, celle de macadamia, celle d’avocat, l’huile végétale d’argan aussi, très efficace. Il y a également l’huile végétale de jojoba, très nourrissante pour les peaux sèches, celle d’amande douce pour les peaux hyper sensibles, etc. Il est toujours utile de demander conseil au sein du magasin dans lequel vous allez faire votre achat.

  • Les beurres végétaux

Pratiquement toutes les recettes des masques fait-maison nécessitent du beurre végétal. Il y a, par exemple, le beurre végétal (BV) de mangue, d’amande, de karité, etc. Le beurre est une texture bien plus concentrée que l’huile. Cela permet de tenir plus longtemps, utile pour les rouges à lèvres par exemple (ou pour les baumes à lèvres).

  • Les argiles

Véritables poudres magiques aux multiples couleurs et vertus, elles sont très riches en minéraux et aident à drainer les toxines. Choisissez celles adaptées à votre peau. Il y a en effet plusieurs sortes d’argile : l’argile blanche pour la peau normale, l’argile rose pour la peau sèche et sensible, l’argile rouge pour la peau qui a des problèmes et l’argile verte pour la peau grasse.

  • Les hydrolats

Ces eaux florales peuvent être utilisées seules ou mélangées dans pratiquement toutes les recettes. La plus connue est l’eau de rose, légendaire et quasiment indétrônable ! Elle est concurrencée par l’eau de fleur de bigaradier, celle de jasmin, celle de camomille. Il y a aussi les belles senteurs de l’eau de fleur d’orange de cassis ou encore d’hamamélis.

Les eaux florales ont l’avantage d’être moins concentrées que les parfums. Les femmes enceintes ne risquent en général rien en les utilisant, mais la prudence et les tests d’allergie restent de mise.

  • Les émulsifiants naturels

Un émulsifiant est un composé qui permet de mélanger les ingrédients, notamment de lier la partie ou phase aqueuse, à la partie ou phase huileuse. En d’autres termes il s’agit de mélanger « l’eau » et « l’huile ». La lécithine, la lanoline ou la cire d’abeilles sont des exemples d’émulsifiants naturels.

  • Un conservateur naturel

Indispensable pour éviter le développement de bactéries car même au frigo, votre préparation ne sera pas bien conservée. On peut dire que toute l’industrie cosmétique est basée sur le problème de la conservation. Quand on fabrique des quantités industrielles qui peuvent passer des mois (ou des années !) sur les linéaires en attendant d’être vendues et consommées, il faut des conservateurs chimiques, des conservateurs puissants. Pour vos préparations fait-maison, pour les phases aqueuses, vous aurez besoin de l’extrait de pépins de pamplemousse et, pour les phases huileuses, incorporez en fin de préparation de la vitamine E.

Attention aux risques

Envie de débarrasser votre coiffeuse de tous les produits conventionnels ? Envie de jouer au petit chimiste pour avoir une cosmétique sur mesure adaptée à votre goût et votre besoin? Attention, cela demande des connaissances et quelques règles s’imposent. La cosmétique fait maison comporte certains risques, vous devez le savoir avant de vous lancer. Essayez notamment d’avoir une connaissance approfondie des huiles essentielles que vous allez utiliser, car ce sont des substances très puissantes.

Santé Naturelle Mag

Commentaires