jeudi, mai 23, 2019
Manger SainementSanté Nutrition

Comment manger en hiver ?

Comment manger en hiver
Comment manger en hiver
136views

En hiver nous avons cette fâcheuse tendance à manger plus gras, les envies de sucre augmentent, surtout le soir. Et le résultat ne se fait pas attende, car plus que la prise de poids, c’est la fragilisation de tout le métabolisme qui suit. Comment manger en hiver, voici les conseils à suivre absolument !

Pourquoi faut-il bien manger en hiver ?

Il faut bien manger, toujours, que ce soit en hiver ou en été. Mais en hiver, le corps a besoin de bien faire le plein, de bonnes choses. Car en été le corps résiste bien juste avec beaucoup d’eau. Et « bien » manger, ce n’est naturellement pas beaucoup manger ! C’est plutôt manger les bonnes choses dont le métabolisme a besoin, pour booster l’immunité, et vous donner l’énergie nécessaire.
Bien manger c’est d’abord manger de tout, manger équilibré, le maximum de légumes et de fruits, le minimum de sucre et de gras, de mauvais gras notamment. De l’eau bien sur, même si vous ne sentez pas la soif. L’eau reste un pilier de l’alimentation saine. Si vous ne parvenez pas à boire suffisamment, optez pour les infusions. Voilà une idée simple pour vous hydrater en profitant en plus des bienfaits des plantes. Et variez les infusions, pour un résultat toujours meilleur. Les protéines sont naturellement nécessaires, les produits laitiers ne sont plus aussi recommandés qu’avant en tant que source de calcium, car les légumes (mais une poignée d’amandes aussi…) en contiennent beaucoup également.

Plus de calories sans prendre de kilos… comment ?

Voilà une bonne et légitime question, comment prendre des calories sans prendre de kilos ? Car en effet en hiver, nous avons besoin de lutter contre le froid, en consommant plus de calories. Justement, il est parfaitement possible de prendre les « bonnes » calories pour avoir de l’énergie, sans forcément prendre du poids. Le tout est dans les bonnes habitudes alimentaires, mais pas que cela, l’exercice physique reste capital, de tout temps et notamment en hiver, pour lutter contre la rétention d’eau, ou éliminer le surplus de graisses.
Au lieu de consommer des farineux « classiques », par exemple pains blancs, cakes et viennoiseries de toutes sortes, pâtes et autres. Vous pouvez opter pour les pains complets, et plus généralement les farines complètes. Un gâteau fait avec de la farine  complète, sera plus rassasiant qu’un gâteau fait à la farine blanche.  Vous aurez gagné des fibres en même temps…Enfin, ne lutez pas contre cette envie de chocolat qui monte par temps nuageux, il parait que ca contribue à éloigner la dépression hivernale. Sans excès bien sur.
Sachez enfin que le cerveau a besoin de beaucoup de glucose pour fonctionner, c’est votre cas si vous faites un métier qui nécessite une activité cognitive intensive. C’est le cas d’un adolescent en période de révision ou d’examen. Comment pour tout, évitez juste les excès.

Les fruits et les légumes

En hiver, nous avons moins envie de manger cru. C’est une tendance générale, et c’est dans les pays du sud, là où il fait le plus chaud, que les gens consomment des légumes crus le plus souvent. Ceux-ci ont une importance capitale dans notre métabolisme, car ils sont source de vitamines (la fameuse vitamine C ! mais pas que elle…), de fibres, et surtout d’enzymes. La cuisson, surtout à forte température fait perdre au légume beaucoup de sa valeur nutritive, voire sa majeure partie si la cuisson dure trop longtemps. Essayez donc d’intégrer dans vos habitudes alimentaires, une petite carotte au creux de 11h. Pensez aussi aux choux fleurs, un ingrédient de base d’une bonne salade avec quelques noix et du fromage de chèvre…Délicieux ! Et quand vous cuisinez, faites attention à ne pas trop cuire les légumes, d’ailleurs la texture est meilleure quand ils sont tendres de l’extérieur, mais un peu croquants de l’intérieur.

Les graisses, à ne pas négliger…

Les graisses sont une partie importante de notre alimentation d’hiver. C’est une fausse idée de croire qu’il ne faut pas manger gras. Il faut manger les bonnes graisses, et essayer de ne pas consommer (beaucoup) de mauvaises graisses. Ajouté à cela le fait que chacun soit unique, les besoins en gras de chaque personne sont donc uniques, et vous seul pourrez savoir quel pourcentage de gras est idéal pour vous. Avec l’expérience et le bon sens le plus souvent…Alors pour le matin, commencez par manger une tranche de pain complet avec (environ) une cuillère d’huile d’olive mélangée à un peu de miel. Vous sentirez la différence très rapidement. Vous serez plus rassasié, fini le creux dès 10h du matin, vous serez plus concentré aussi, et vous ne prendrez pas de poids, ne vous inquiétez pas…

Royal, le petit déjeuner !

En hiver, plus que dans les autres saisons, le petit déjeuner doit être vraiment royal, le plus complet possible et assez calorique. Misez sur les céréales, complètes de préférence. Si vous faites une activité particulière ou si vous partez faire un sport d’hiver, mettez vraiment le paquet au petit déjeuner. La fatigue et les crampes qui apparaissent signifient que les réserves sont épuisées. Et un apport en protéines, le matin,  est recommandé dans ce cas, un œuf à la coque ou une omelette au beurre sont la bienvenue. Une orange ou un jus d’orange sont aussi recommandés. Et évitez de manger trop sucré, évitez de rajouter du sucre dans votre jus d’orange, ou de choisir des céréales très sucrées, ca vous donnera un pic de glycémie, peut être même une sensation de tête qui tourne, et une baisse générale de l’énergie. Les sucres sont nécessaires, mais pas les sucres rapides. Sachez aussi que le sucre (ou le glucose) contenu dans les fruits, est plus assimilable paraît-il par l’organisme, c’est à adire qu’il ne produit pas ces pics de glycémie. Donc usez et abusez de fruits !
Santé Naturelle Mag


Commentaires