mardi, décembre 18, 2018
AlimentationMaman-Bébé

Comment apprendre à manger aux enfants ?

Comment apprendre à manger aux enfants
Comment apprendre à manger aux enfants
99views

Comment transmettre à son enfant le plaisir de bien manger, lui apprendre à apprécier tout ce qu’une alimentation variée peut offrir comme saveurs et comme valeur nutritive ?

Manger convenablement et sainement, ce n’est pas qu’une histoire de nécessité vis-à-vis de la santé. L’aspect plaisir doit également être privilégié, en particulier chez les plus jeunes enfants qui sont en plein apprentissage du goût. La nourriture doit toujours être perçue de manière positive et agréable par les plus petits, car, non seulement, cela leur donnera l’envie d’élargir leurs préférences à table, et donc de profiter d’un maximum de bienfaits apportés par des aliments variés, mais cela les amènera en plus à adopter une alimentation équilibrée et diversifiée. A former leur palais de futur adulte, en somme.

Ses goûts et ses préférences s’affirment assez tôt. Profitez-en !
Vers l’âge de quatre ans, les enfants commencent à faire le tri dans les éléments qui constituent leur environnement direct. Ils développent leurs goûts, installent et affirment leurs préférences. Et ceci concerne notamment la nourriture. Vous vous apercevrez en effet rapidement que votre petit sera porté sur certains types d’aliments plutôt que d’autres.
Il serait donc judicieux de profiter de ce moment précis de sa vie pour l’accompagner dans le développement de sa personnalité… gustative.

Soyez pédagogue, bannissez le rapport de force

Cet accompagnement doit être placé sous le double signe de la pédagogie et de la patience. Il serait totalement contre productif de chercher à entrer dans une sorte de rapport de force, qu’il s’agisse de la nature de l’aliment ou de la quantité ; s’il n’aime résolument pas un ingrédient donné, il serait inutile de le forcer à en manger, tout comme le fait de le pousser à se nourrir au-delà de la satiété.
Bien au contraire, le mieux serait de lui expliquer pourquoi tel aliment est bon pour lui, quels bienfaits il pourrait en tirer (en simplifiant votre discours bien entendu).
Dans le même ordre d’idée, votre enfant appréciera vos explications sur la nature des aliments ; pourquoi ce légume possède cette couleur, qu’est-ce qui rend ce fruit aussi sucré, etc.
Emmenez-le avec vous quand vous faites vos courses et apprenez-lui un maximum de choses sur les produits alimentaires (sans pour autant le saturer d’informations), qui les intéresseront alors encore plus.
Impliquez-le également dans la préparation des repas. N’hésitez pas à lui proposer des petits légumes à éplucher (en lui donnant des ustensiles non-dangereux), des fruits à découper, des assiettes à décorer. Il se sentira valorisé et entretiendra une meilleure relation avec la nourriture. Sans oublier la part de magie que revêt la cuisine à ses yeux, une fois qu’il découvrira les merveilles culinaires que l’on peut réaliser à partir de simples ingrédients, la transformation de ces derniers sous l’effet de la chaleur, du froid, du mélange avec d’autres produits.

Variez les plaisirs, rendez le plat attractif et faites en sorte que le repas soit un moment de bien-être

Veillez à ce que votre enfant ait une alimentation variée, d’abord parce que cela en augmentera l’intérêt, et ensuite pour diversifier au maximum les sources alimentaires et donc les apports nutritifs.
En portant une attention particulière aux accompagnements, présentations et dispositions des plats, en les variant et en les décorant, ils aiguiseront sa curiosité naturelle en même temps que son appétit. Jouez avec les formes, les couleurs et les textures des ingrédients constituant son assiette.
Par exemple, découpez les légumes et la viande en petits morceaux, fines lamelles et rondelles, et servez-vous en pour former des dessins.
Faites également en sorte que le repas soit associé à des sentiments positifs. Évitez les conflits et les tensions lorsque vous vous mettez à table.
Évitez également de vous attabler devant la télévision, car celle-ci a tendance à détourner l’attention de tout le monde, à commencer par votre enfant.

Manger tout seul : un apprentissage par paliers

Dans un premier temps, votre enfant attendra certainement que vous lui donniez à manger. Par la suite, il voudra peu à peu toucher et saisir le contenu de son assiette de ses mains.
Rapidement, il ne résistera plus à l’envie de tenir une cuillère. Mais il lui faudra un bon moment avant de maîtriser ses ustensiles.
Dès qu’il commence à attraper ses aliments avec les doigts, proposez-lui des mets solides qu’il n’aura aucun mal à saisir. Coupez-lui ses légumes et ses fruits en dés ou en petits bâtonnets, offrez-lui des biscuits et ne lui donnez pas beaucoup d’aliments liquides. Soyez patiente avec lui (ou elle), car il n’est pas évident pour bébé de coordonner les mouvements de ses doigts.
Il est possible qu’il s’énerve en ne parvenant pas à maîtriser sa cuillère ou en ayant des difficultés à la porter à la bouche. Ne le grondez pas s’il crie ou la jette à terre. Tôt ou tard, il y arrivera et sera beaucoup plus calme.

Santé Naturelle Mag

Commentaires