samedi, avril 20, 2019
Manger SainementSanté Nutrition

Cet hiver, misez sur les aliments fermentés

Cet hiver, misez sur les aliments fermentés
Cet hiver, misez sur les aliments fermentés
92views

Pourquoi les aliments fermentés sont-ils bons pour la santé et, par-dessus tout, quels services peuvent-ils nous rendre en hiver ?

Les aliments fermentés, éléments phares de la nutrithérapie

Les aliments fermentés sont incontestablement des éléments phares de la nutrithérapie, ou l’art de prévenir et de traiter les soucis de santé par la nutrition. L’action principale des aliments fermentés vis-à-vis de l’organisme se situe dans sa capacité à rééquilibrer la flore intestinale. C’est une aptitude qui est exploitée depuis des siècles par plus d’une civilisation. Les avancées modernes en termes de recherches en médecine et en nutrition ont contribué à remettre ces aliments sur le devant de la scène.

Les bienfaits des aliments fermentés et des probiotiques

Ces aliments apportent des micro-organismes à l’action bienfaitrice face aux bactéries nuisibles qui peuvent proliférer dans la flore intestinale.


Ils agissent sur trois plans :

  • Ils régulent l’activité de système immunitaire intestinal. En d’autres termes, ils stimulent les défenses naturelles, notamment chez les personnes vulnérables comme les enfants et les séniors. Ils sont aussi capables de réguler les « excès de zèle » du système immunitaire, comme lorsqu’il y a une allergie ou une maladie inflammatoire de l’intestin.
  • En second lieu, les aliments fermentés renforcent la fonction défensive de la muqueuse intestinale. Ils le font notamment en favorisant la sécrétion de mucus et d’anticorps.
  • Enfin, ils empêchent les microbes d’adhérer aux parois intestinales et donc de laisser se développer un certain nombre d’affections.

De manière plus spécifique, les probiotiques agissent à travers l’acide lactique qu’ils produisent. Cette large famille comprend les lactobacilles et les bifidobactéries, que l’on peut aussi retrouver dans la production du yaourt, de la choucroute et des légumes lactofermentés.

La levure de bière

Il existe une autre forme de probiotique que beaucoup d’entre nous utilisent déjà au quotidien : la levure de bière. On parle plus précisément de levure de bière active ou vivante. Elle est composée de champignons microscopiques. De manière générale, il s’agit de champignons de type Saccharomyces cerevisiae. Ces micro-organismes sont hautement bénéfiques, puisqu’ils ont la capacité de favoriser la production de protéines et de vitamines (vitamines B surtout) en digérant le sucre et l’amidon des céréales. Une aubaine en hiver, lorsque l’on vient à manquer d’énergie.

Le kéfir

Star des boissons fermentées, le kéfir est obtenu soit par la fermentation du lait, soit par celle d’un jus de fruit sucré. Riche en oligo-éléments et en bonnes bactéries, le kéfir offre notamment son action diurétique et sa vocation à favoriser le transit intestinal, le système immunitaire et préserver la flore intestinale. Le kéfir de fruits est souvent recommandé pour les personnes qui digèrent mal le lactose, y compris les enfants.

 

Santé Naturelle Mag


Commentaires