dimanche, août 18, 2019
CancerMaladies

Cancer, ou maladie grave, l’importance d’être bien entouré…

Cancer, ou maladie grave, l’importance d’être bien entouré...
Cancer, ou maladie grave, l’importance d’être bien entouré...
140views

L’annonce d’un cancer est difficile à recevoir pour une personne jusque-là en bonne santé. Pour faire face aux épreuves physiques, psychologies et sociales, se sentir bien entouré, soutenu est vraiment très important.

Comment aider et soutenir une personne malade ?

Même si l’entourage souffre aussi de la maladie, il est bon qu’il mobilise son énergie pour se comporter au mieux. Il existe des attitudes qui permettent de surmonter les difficultés et d’autres qui les augmentent. Alors, quels comportements sont bénéfiques pour aider et soutenir une personne malade ?

Encouragez la personne malade à se prendre en charge

Prendre quelqu’un pour un enfant ou un bébé parce qu’il est malade ne l’aidera pas à guérir.

« Laisse-moi faire ceci », « laisse-moi faire cela », ou « dans ton état, tu ne devrais pas te fatiguer »… Ces phrases ne sont pas aidantes, mais au contraire, insistent bien sur le fait que cette personne est malade. Au contraire, il vaut mieux lui signifier « Je trouve ça formidable que tu sois si actif », « je constate que tu as envie de participer, et j’apprécie beaucoup »…

Demandez-lui s’il a besoin de quelque chose

Vous cherchez à l’aider, le soutenir, et vous faites de votre mieux. Mais lui donnez-vous vraiment ce dont il a besoin ? Si vous lui posez la question, vous serez peut-être surpris. Ainsi, Odile a expliqué : « Ce qui m’aiderait le plus, c’est que tu me téléphones le soir avant que je me couche. C’est le moment où je me sens seule, isolée, triste et c’est pour moi le moment le plus difficile de ma journée ». Aussi, Ariane son amie a-t-elle organisé un tour pour que chacun de ses amis appelle Odile un soir de la semaine…

VOIR PLUS:  Rhume : comment combattre mal de tête et fatigue ?

Exprimez les choses positives !

Il ou elle a l’air moins fatigué ? Dites-le lui. Notez tous les signes d’amélioration et faites en part à la personne qui souffre. Plus en forme, plus souriant, plus d’appétit ? Signalez-lui que vous le remarquez. Il a plus de projets, plus d’envies, dites-le aussi… Pointer le positif, c’est faire un petit cadeau à cette personne malade. Et un cadeau, ça fait toujours du bien.

Passez du temps avec la personne malade pour des activités autres

L’accompagner chez le médecin, aller faire une prise de sang, faire ses pansements, pourquoi pas ? Mais c’est un être humain, pas seulement un malade. Pensez à vivre à côté ! Regardez un film amusant, plantez des fleurs dans un pot, écoutez de la musique, choisissez un menu de fête ensemble… Il ne faudrait pas que son monde se réduise à sa maladie. Il a besoin d’un horizon. Il a besoin de vivre, pas seulement de s’occuper sa maladie.

VOIR PLUS:  Cancer de l'œil : le mélanome uvéal

Même quand ça va bien, continuez à être là

De nombreuses personnes en chimiothérapie signalent que leurs amis ont été là. Puis, quand depuis que leur santé s’est améliorée, ils se retrouvent très seuls. Pensez que le contrecoup existe. Même si vous n’êtes pas très disponible, une petite attention, un coup de téléphone lui montre qu’on pense à lui.

Finalement, les bons conseils ne sont jamais que des généralités. Sachez surtout, encore et toujours écouter votre cœur. Il vous aidera à vous comporter de la manière la mieux adaptée envers ceux que vous aimez dans toutes les circonstances de la vie.

Et même quand vous ne savez pas quoi faire… Parfois, la personne malade peut aller très mal, et vous ne savez pas quoi faire. Alors, pensez simplement à montrer que vous êtes là. Et dîtes-le : « Je suis là. Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu peux me le demander. Je serai heureux de te rendre un petit service, ou simplement d’être là quand tu en as besoin ou envie. Être présent, c’est très important. C’est montrer à l’autre qu’il n’est pas seul. Et c’est peut-être le plus précieux.

VOIR PLUS:  Diabète de type 2 : définition et conseils alimentaires

À lire

« Guérir envers et contre tout » de Carl Simonton, Stephanie Matthews et James Creighton, un grand classique aux éditions DDB.

Lisez aussi

« La mélodie des jours » ! Un nouveau roman de Lorraine Fouchet, « la mélodie des jours », illustre très bien les bénéfices de ce soutien et montre qu’aujourd’hui, on ose parler sainement de sujets sensibles. Si une personne que vous aimez est malade et si vous aimez lire, plongez-vous dans ce roman émouvant et dynamique. Lucie, maman solo découvre qu’elle a un cancer du sein et elle trouve un grand soutien amical auprès de tous ses voisins. Tout ça grâce à qui ? Grâce à un site internet ! Notez que l’auteur étant médecin décrit de manière réaliste le côté médical de la maladie.

E-santé

Commentaires