lundi, novembre 19, 2018
Au QuotidienMédecine Esthétique

Bien choisir sa protection solaire cet été

Bien choisir sa protection solaire cet été
Bien choisir sa protection solaire cet été
122views

Lorsque les premiers rayons de soleil arrivent, choisir sa protection solaire n’est pas toujours évident. Entre un large choix de crèmes solaires et des composants à éviter, difficile parfois de s’y retrouver. Tentons d’y voir plus clair sur les composants des crèmes solaires et la solution pour une protection au top.

Les conservateurs – Paraben et phénoxyéthanol

Parmi les composants polémiques, nous trouvons le paraben et le phénoxyéthanol.

Le paraben sert de conservateur pour éviter le développement des bactéries et des champignons dans les cosmétiques. La toxicité de celui-ci réside dans sa capacité à pénétrer la peau et à agir sur la fertilité et les tumeurs oestrogéno-dépendantes comme le cancer du sein.

Le phénoxyéthanol en plus de son rôle d’agent de conservation, sert également de solvant pour d’autres conservateurs comme les parabens. Ses effets vont des allergies cutanées aux troubles neurologiques les plus lourds. D’ailleurs, l’Agence Nationale de Sécurité du médicament a interdit l’utilisation du phenoxyethanol pour les produits bébé destinés à leur petites fesses ! Il est donc préférable d’éviter des deux types de conservateurs

Une autre question qui revient également concerne le choix de la crème solaire avec des filtres chimiques ou bien avec des écrans minéraux.

Filtres chimiques vs écrans minéraux

Les filtres chimiques absorbent la lumière ultraviolette et protège la peau contre les effets nocifs de cette dernière. Le problème vient de leur impact non négligeable à la fois sur l’homme et l’environnement. Ils peuvent ainsi provoquer des allergies, des irritations ou encore modifier l’équilibre hormonal avec une baisse de la fertilité masculine. Ils sont accusés d’entrainer une importante pollution de l’eau, de féminiser les poissons avec leurs effets hormonaux ou de détruire les coraux via l’activation du virus des micro-algues vivant en harmonie avec les coraux. Avec la disparition des coraux, la protection de nos côtes et les ressource alimentaires pour de nombreuses populations avoisinantes sont menacées.A contrario, les écrans minéraux tels que l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane agissent comme des miroirs, reflètent et diffusent les radiations UVA et UVB. Parce que ces crèmes sont parfois difficiles à étaler et laissent des traces blanches, certaines marques ont recours à l’oxyde de zinc et au dioxyde de titane sous forme de nanoparticules. Il s’agit de particules dont le diamètre nominal est inférieur à 100nm. Du fait de leur petite taille, elles peuvent pénétrer à l’intérieur des cellules. Leurs impacts sanitaires sont à ce jour mal connus.

 

 

Santé Naturelle Mag

Commentaires