mardi, décembre 18, 2018
AccouchementMaman-Bébé

5 remèdes naturels pour déclencher l’accouchement

5 remèdes naturels pour déclencher l’accouchement
5 remèdes naturels pour déclencher l’accouchement
197views

Pour diverses raisons, de nombreuses femmes cherchent des moyens de déclencher l’accouchement naturel de leur bébé. Si vous êtes anxieuse à propos de l’arrivée de votre enfant, vous pouvez utiliser l’une des options de cette liste de remèdes naturels pour déclencher l’accouchement.

Les remèdes naturels pour déclencher l’accouchement sont très populaires parmi les futures mères. Le désir de rencontrer l’enfant pousse les femmes à utiliser ce type de ressources pour faire arriver plus tôt ce moment spécial.

Certains de ces compléments supplémentaires ne devraient pas être utilisés avant 36 semaines, pour s’assurer qu’ils ne causent pas accidentellement un accouchement prématuré.

En outre, pour la plupart de ces méthodes, il n’y a pas de preuves solides qu’elles fonctionnent. C’est pourquoi il est toujours bon de parler à l’avance au médecin pour confirmer leur sûreté.

Vous devez garder à l’esprit que tout type d’induction de l’accouchement peut augmenter le risque de césarienne et tout autre type d’intervention d’urgence. Soyez prudente et méfiante lorsque vous l’appliquez, si vous décidez de le faire.

5 remèdes naturels pour déclencher l’accouchement

Voici une liste des remèdes naturels les plus connus pour déclencher l’accouchement :

1. Thé rouge aux feuilles de framboisier

Le thé rouge aux feuilles de framboisier est la première alternative de cette liste de remèdes naturels pour déclencher l’accouchement. Sa consommation aide à équilibrer les hormones et tonifier l’utérus, car il est riche en vitamines A, B, C et E. Il contient également des minéraux importants tels que le magnésium, le potassium et le calcium.

Le thé rouge à la feuille de framboisier réduit la durée de l’accouchement et peut réduire le besoin d’interventions médicales. Nous vous recommandons de prendre 3 à 4 tasses de thé par jour au cours du troisième trimestre de la grossesse.

2. L’huile d’onagre

L’huile d’onagre est recommandée pour les patientes enceintes qui ont dépassé la date estimée ou qui ont déjà eu un dépassement du terme pendant la grossesse précédente. 
C’est une huile très riche en acide linolénique, qui permet au col de se ramollir et de se décolorer au cours des dernières semaines avant l’accouchement. Par conséquent, il favorise la production de prostaglandines.
Vous pouvez le prendre par voie orale, sous forme de capsules ou insérer les capsules directement dans le vagin. De cette façon, vous pouvez être sûre de les placer près du col de l’utérus.

3. L’huile de ricin

L’huile de ricin est l’outil d’induction naturel par excellence. Cette méthode doit être employée avec précaution et uniquement avec l’approbation du médecin. Elle provoque la contraction des intestins, ce qui peut stimuler l’utérus à se contracter.

Cependant, vous devez savoir que les contractions intestinales provoquent la diarrhée. Cela peut être inconfortable, au mieux, et provoquer une déshydratation, dans le pire des cas.

Par conséquent, si vous choisissez cette méthode, assurez-vous de boire beaucoup d’eau de noix de coco pour rester hydratée et maintenir des niveaux d’électrolytes sains. Sachez aussi que l’huile de ricin n’a pas bon goût. Vous pouvez donc en mettre une cuillerée dans un shake ou dans un verre de jus d’orange.

4. Ananas

L’ananas contient l’enzyme bromélaïne, qui favorise la dilatation cervicale. Par conséquent, il favorise l’arrivée de l’accouchement. Vous devez savoir qu’il ne contient que de très petites quantités de cette enzyme ayant une action protéolytique.

Cependant, manger de grandes quantités d’ananas peut stimuler l’intestin et, comme avec l’huile de ricin, augmenter l’activité utérine. Nous vous rappelons que l’ananas doit être frais, car la bromélaïne se détruit lorsqu’on met l’ananas en conserve ou quand on le transforme en jus.

5. La marche

Le dernier de ces remèdes naturels est la marche. En plus d’être un excellent entraînement à faible impact pour les futures mamans, elle aide le bébé à descendre jusqu’au col de l’utérus vers la fin de la grossesse.

De plus, la marche stimule la libération d’ocytocine, l’hormone qui aide à déclencher et réguler les contractions. Pour cette raison, de nombreuses mères qui approchent ou dépassent la date limite devraient peut-être marcher plus souvent pour aider à déclencher l’accouchement naturellement.

Enfin, nous vous rappelons qu’avant d’essayer les remèdes naturels pour déclencher l’accouchement, il faut que vous consultiez votre médecin pour qu’il analyse tout risque ou complication possible.

Dans la plupart des cas, il est préférable de laisser le bébé fixer sa propre date de naissance, même si cela signifie attendre une semaine ou deux. Dans quelques heures, il viendra illuminer votre vie !

Etre parents

Commentaires