jeudi, juin 27, 2019
Maman-BébéSommeil

4 plantes pour bien dormir

4 plantes pour bien dormir
4 plantes pour bien dormir
147views

Selon que vous avez des difficultés à vous endormir ou encore tendance  à vous réveiller tôt dans la nuit, les plantes peuvent vous aider  à retrouver un sommeil apaisé et réparateur en  évitant les médicaments  tels que somnifères  et hypnotiques, et surtout  leur risque important d’accoutumance et de dépendance. Zoom sur le coquelicot, le houblon, le pavot et la passiflore.

Le coquelicot, un sédatif naturel

(Papaver rhoeas ou pavot des champs)

Si les Égyptiens en confectionnaient des guirlandes pour accompagner les morts dans leur sommeil éternel, les médecins romains s’en servaient sous forme de sirop dans les infections pulmonaires, sédatif de la toux, mais aussi comme sédatif naturel tout court.

Ce sont ses fleurs que l’on récolte et ses pétales que l’on utilise, sous forme d’infusions, à raison de 10 g par litre d’eau, on en prend trois à quatre tasses par jour.

Essentiellement utilisé pour ses vertus naturellement narcotiques, le coquelicot va aider à déclencher un sommeil naturel y compris chez les tout petits.

La passiflore, une plante anxiolytique

(Passiflora incarnata ou fleur de la passion)

VOIR PLUS:  Conseils pour la chute des cheveux pendant la grossesse

Originaire des contrées chaudes de l’Amérique du Sud, la plante s’est pourtant bien adaptée à nos climats.

Ses fleurs évoquent avec un peu d’imagination, les instruments de la passion de Jésus Christ d’où son nom. Et ce sont ses fleurs et ses feuilles récoltées au moment de la floraison, que l’on va utiliser à titre médicinal.

A raison de 40 g litre d’eau, on laisse bouillir 1 minute puis infuser pendant 10 minutes. On prend trois tasses par jour pour se calmer quand on est un grand nerveux et pour déclencher le sommeil. Si on se réveille trop tôt, une tasse le soir au coucher à renouveler dans la nuit.

La passiflore n’est pas réellement hypnotique mais plutôt anxiolytique permettant un sommeil tranquille chez des personnes ayant des difficultés à lâcher prise et donc à s’endormir.

Le houblon calme et favorise le sommeil

(Humulus lupulus ou vigne du nord)

Cultivé essentiellement pour donner du goût à la bière, le houblon est calmant au point qu’il y a peu de temps encore, on fabriquait des oreillers pour enfants et adultes avec des cônes de houblon. Ils étaient destinés à favoriser le sommeil.

VOIR PLUS:  Grippe pendant la grossesse : quels médicaments peut prendre la femme enceinte ?

Ce sont d’ailleurs ses cônes ou lupulins que l’on récolte de la même façon pour la bière et leurs vertus médicinales.

On fera infuser 15 g de cônes séchés et émiettés dans un litre d’eau et on prendra une tasse le soir une heure avant de se coucher pour calmer si on est trop nerveux, aider à digérer si le repas a été trop copieux, supprimer des spasmes digestifs quand des contrariétés sont « mal passées ».

A double dose, le houblon est anaphrodisiaque… ce qui peut aussi aider au sommeil

Le pavot jaune de Californie

(Eschsoltzia californica)

Comme son nom l’indique, cette plante originaire de Californie colonise là bas de grandes étendues côtières sablonneuses. En France, elle a été acclimatée en Camargue. Une entrée en Europe qui a commencé par l’Allemagne mais très récemment au XIXème siècle seulement en fait.

On va utiliser la plante entière pour aider à l’endormissement à partir de ses vertus anxiolytiques.

VOIR PLUS:  Comment bien choisir sa tenue quand on est enceinte ?

On prendra des infusions à raison d’une cuillérée à soupe de plante par tasse et on prendra comme anxiolytique une tasse matin et soir et pour le sommeil une tasse vers 17 heures.

On la trouve aussi en gélules à utiliser selon le même schéma et en respectant les doses indiquées par le fabricant.

Comment utiliser ces quatre plantes majeures auxquelles on pourrait adjoindre la valériane, l’aubépine et bien d’autres ?

Le pavot est souvent associé à d’autres végétaux aux vertus relaxantes. On le conseille ainsi avec de la valériane ou de l’aubépine en cas de difficultés d’endormissement.

En cas de réveils nocturnes ou trop matinaux, on va l’associer avec du coquelicot en cas de cauchemars.

En cas de stress mal géré et d’anxiété importante comme à l’arrêt des somnifères, on associera valériane et passiflore. Une formule excellente aussi en période de désaccoutumance du tabac.

Chez l’enfant on privilégiera, le coquelicot.

E-santé

Commentaires